La communauté juive de Houston “pourrait prendre des années” à se remettre de Harvey
Rechercher

La communauté juive de Houston “pourrait prendre des années” à se remettre de Harvey

71 % des 63 700 Juifs de la ville vivent dans des zones dévastées par de fortes inondations, dont 12 000 personnes âgées

Les résidents de Houston et les sauveteurs dans un quartier inondé par l'ouragan Harvey, le 29 août 2017. (Crédit : Scott Olson/Getty Images)
Les résidents de Houston et les sauveteurs dans un quartier inondé par l'ouragan Harvey, le 29 août 2017. (Crédit : Scott Olson/Getty Images)

JTA – La communauté juive de Houston a souffert de dégâts « dévastateurs » de l’ouragan Harvey et cela pourrait leur prendre des années pour se remettre, a déclaré un responsable de la Fédération juive du grand Houston.

« Se rétablir de quelque chose comme ça – d’une catastrophe plus grande que Katrina en termes de quantité d’eau tombée – nous allons avoir des plans de récupération à court et à long terme, mais cela nous prendra probablement des années pour revenir là où nous étions », a déclaré Taryn Baranowski, directeur du marketing de la Fédération.

Soixante et onze pour cent de la population juive de la ville, qui compte 63 700 personnes, vivent dans des régions où les inondations ont été élevées, a déclaré Baranowski à JTA mercredi. Cela comprend 12 000 personnes âgées.

L’ouragan Harvey a touché dans un premier lieu Corpus Christi vendredi, à environ 322 km au sud-ouest de Houston. Selon les autorités locales, au moins 31 personnes auraient succombé à l’ouragan Harvey, selon le New York Times. Plus de 30 000 personnes sont dans des abris à travers l’état, et la pluie devrait continuer à tomber au Texas jusqu’à vendredi, selon le Times.

Le canot de sauvetage grâce auquel l'émissaire du mouvement Bnai Akiva Rafi Engelhart a aidé à secourir des habitants de Houston coincés par la tempête tropicale Harvey, le 27 août (Autorisation)
Le canot de sauvetage grâce auquel l’émissaire du mouvement Bnai Akiva Rafi Engelhart a aidé à secourir des habitants de Houston coincés par la tempête tropicale Harvey, le 27 août (Autorisation)

Trois des cinq synagogues les plus importantes de la ville ont connu des inondations importantes, a dit Baranowski. La fédération communique avec le reste des synagogues de Houston – la région accueille 42 congrégations et communautés – mais se concentre sur l’aide aux personnes touchées par Harvey.

« Nous avons toujours des gens qui n’ont pas d’électricité, nous avons encore des gens qui n’ont pas de tuyaux, a-t-elle indiqué. C’est une situation très désespérée, donc, pendant que nous travaillons pour obtenir les chiffres, notre priorité absolue est de mettre en sécurité et de protéger les gens. »

Mercredi, le service familial juif local a déclaré que des dizaines de familles juives ont été évacuées ou déplacées au deuxième étage de leurs maisons en raison des inondations causées par Harvey.

Les membres de la communauté ont vu jusqu’à 2,5 mètres d’eau dans leurs maisons, certaines maisons sont encore inondées, a déclaré Baranowski.

« La majorité des gens ont dû aller au deuxième étage, puis être évacuée du deuxième étage », a-t-elle indiqué.

Les inondations suite à tempête tropicale Harvey qui ont ravagé les synagogues orthodoxes à Houston (Crédit : Autorisation UOS)
Les inondations suite à une tempête tropicale Harvey qui ont ravagé les synagogues orthodoxes à Houston (Crédit : Autorisation UOS)

Le centre communautaire juif Evelyn Rubinstein de Houston, le seul JCC de la ville, a été inondé avec 10 mètres d’eau et les écoles juives restent fermées, en raison d’inondations importantes.

« Je vais être complètement transparent, c’est dévastateur, a déclaré Baranowski. C’est une inondation à laquelle personne ne pouvait s’attendre, on ne s’attendait pas à cela. C’était le pire scénario. Nous vivons dans une communauté densément peuplée dans une région qui a été gravement touchée par la météo. »

La nourriture casher est un autre problème.

« Nous sommes confrontés au problème pour faire parvenir de la nourriture casher dans la communauté, dans les épiceries. Nous travaillons avec des groupes de bénévoles pour le faire dans la communauté », a-t-elle déclaré.

Le Habad de Houston fournit de la nourriture casher à certains membres de la communauté, bien que les approvisionnements commencent à manquer depuis mardi, selon chabad.org. Le mouvement hassidique organise des livraisons alimentaires, y compris par Amazon, pour la communauté. L’Union orthodoxe a également lancé un site internet d’aide pour Houston.

La fédération collecte des dons et commencera à les distribuer jeudi. Elle travaille en collaboration avec le Service de la famille juive et le centre communautaire pour mettre en place l’aide. Baranowski a déclaré que la priorité dans les dons consiste à nettoyer les meubles de ceux qui rentrent dans des maisons inondées.

Des camps juifs locaux accueillent des réfugiés forcés de quitter leurs maisons, et l’association humanitaire israélienne IsraAID coordonne une campagne d’aide, qui comprend l’envoi de volontaires à Houston.

Les inondations suite à tempête tropicale Harvey qui ont ravagé les synagogues orthodoxes à Houston (Crédit : Autorisation UOS)
Les inondations suite à tempête tropicale Harvey qui ont ravagé les synagogues orthodoxes à Houston (Crédit : Autorisation UOS)

Face à la catastrophe, la communauté juive reste unie, a dit Baranowski.

« Nous sommes une communauté résistante, a-t-elle déclaré. Les gens commencent déjà un processus, ils se regroupent, ils travaillent les uns avec les autres pour aider [les personnes] à se remettre. »

« Mais nous savons que la reprise va être longue, ça va être difficile. Nous pouvons le faire, mais ce sera un processus pour toute la communauté et toute la ville. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...