La Knesset aurait rejeté une loi défendant les transgenres en raison de la pression Haredi
Rechercher

La Knesset aurait rejeté une loi défendant les transgenres en raison de la pression Haredi

Le député Amir Ohana accuse son parti de "céder" aux menaces de Yaakov Litzman, le "ministre le plus homophobe"

Le député Likud Amir Ohana à la Knesset le 28 décembre 2015 (Photo: Porte-parole de la Knesset)
Le député Likud Amir Ohana à la Knesset le 28 décembre 2015 (Photo: Porte-parole de la Knesset)

Le député Amir Ohana du Likud a critiqué mercredi ses collègues, les élus de la majorité après qu’une proposition de loi protégeant les personnes transgenres de crimes haineux ait été retirée de l’ordre du jour du Parlement.
 
La proposition de loi visait à ajouter « l’identité sexuelle » aux catégories reconnues dans le code pénal d’Israël comme cibles potentielles pour les crimes de haine, un geste qui aurait permis aux procureurs de demander des peines plus sévères pour les attaques ciblant les personnes transgenres.

Selon Ohana, le président de la coalition, le député David Bitan (Likud) a retiré le texte de l’ordre du jour de mercredi suite aux pressions du ministre de la Santé Yaakov Litzman de parti ultra-orthodoxe Yahadout HaTorah.

Qualifiant Litzman de « ministre le plus homophobe » dans le système politique, Ohana a fustigé Bitan pour « avoir cédé, pas pour la première fois, à des intérêts qui ne sont pas ceux du Likud, à des valeurs qui ne sont pas celles du Likud. »

« Ne me comptez pas avec la coalition aujourd’hui, » a déclaré mecredi en plénière Ohana, le premier député ouvertement gay du Likud. « Aujourd’hui, je ne vais pas voter avec la coalition. C’est un jour triste pour la coalition et la Knesset « .

La proposition de loi devait arriver à un vote préliminaire en plénière mercredi suite à une une série de scandales impliquant l’opposition des religieux aux droits des LGBT.

Litzman et Bitan n’ont pas répondu aux demandes des médias pour obtenir leurs réactions.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...