La Ligue arabe au Brésil: le transfert de l’ambassade pourrait nuire à nos liens
Rechercher

La Ligue arabe au Brésil: le transfert de l’ambassade pourrait nuire à nos liens

Des diplomates arabes se réuniront à Brasilia pour discuter du transfert, après qu'une lettre adressée à Jair Bolsonaro évoque une dégradation des liens s'il n'y renonce pas

Des manifestants brandissent des drapeaux palestiniens pour protester contre les émeutes à Gaza à le transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem, à Sao Paulo, au Brésil, le 15 mai 2018. (Crédit :AP/Andre Penner)
Des manifestants brandissent des drapeaux palestiniens pour protester contre les émeutes à Gaza à le transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem, à Sao Paulo, au Brésil, le 15 mai 2018. (Crédit :AP/Andre Penner)

La Ligue arabe a averti le Brésil qu’il s’exposait à une détérioration des liens s’il tenait sa promesse de transférer son ambassade à Jérusalem, selon les médias lundi.

Le très conservateur président-élu brésilien Jair Bolsonaro, qui prêtera serment le 1er janvier, a promis de transférer la mission diplomatique brésilienne à Jérusalem et de fermer la mission palestinienne à Brasilia.

Cette annonce, saluée par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, a suscité les condamnations de la part du monde arabe.

Dans une lettre adressée au ministère des Affaires étrangères brésilien, Ahmed Aboul Gheit, chef de la Ligue arabe, a demandé à Bolsonaro de reconsidérer cette démarche, selon Reuters, qui a pu consulter ce courrier.

Jair Bolsonaro, président-élu du Brésil, le 28 octobre 2018. (Crédit : AP/Silvia izquierdo)

« Le monde arabe respecte beaucoup le Brésil et souhaite, non seulement maintenir les relations, mais également les améliorer et les diversifier. Mais le projet de transfert d’ambassade à Jérusalem pourrait porter atteinte à cela », a déclaré une diplomate anonyme à Reuters, au sujet de la perspective adoptée par la Ligue arabe.

Les diplomates des 22 pays membres de la Ligue arabe ont l’intention de se réunir mardi à Brasilia pour discuter du transfert de l’ambassade, selon Reuters.

Immédiatement après son élection, Bolsonaro a annoncé qu’il transférerait l’ambassade.

Dans la lettre adressée au ministère des Affaires étrangères brésilien, la Ligue arabe a mis en garde que le transfert de l’ambassade pourrait être une violation du droit international, même si le choix de son emplacement revient au Brésil.

« Cependant, la situation en Israël est anormale, parce que c’est un pays qui occupe de force les Territoires palestiniens –  notamment Jérusalem Est », indique la lettre.

L’Organisation de la coopération islamique avait également le Brésil à renoncer au transfert de l’ambassade en septembre.

Raphaël Ahren a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...