La police a arrêté le faussaire qui falsifiait des documents israéliens
Rechercher

La police a arrêté le faussaire qui falsifiait des documents israéliens

Le suspect cisjordanien a admis avoir imprimé des cartes d'identité et des permis de travail et d'entrée en Israël

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Des documents israéliens contrefaits saisis dans un laboratoire de falsification à Kfar Akraba, en Cisjordanie, le 22 août 2016 (Crédit : Israël Police)
Des documents israéliens contrefaits saisis dans un laboratoire de falsification à Kfar Akraba, en Cisjordanie, le 22 août 2016 (Crédit : Israël Police)

La police israélienne a mené lundi soir un raid dans un laboratoire de falsification en Cisjordanie qui a fabriqué des centaines de fausses cartes d’identité israéliennes, de permis de travail et de permis d’entrée.

Les faux documents pourraient être utilisés par les résidents palestiniens de Cisjordanie pour entrer en Israël.

La police, en collaboration avec l’armée israélienne, a suivi une piste des renseignements et a découvert le laboratoire dans le village d’Akraba, au sud-est de Naplouse.

Un suspect de 32 ans a été arrêté et les forces de l’ordre ont saisi un ordinateur portable, une imprimante, des matières premières, et des faux documents.

Le suspect a admis avoir imprimé des centaines de permis d’entrée falsifiés, de permis de travail, de fausses cartes d’identité israéliennes et des licences qu’il a vendues pour 300 shekels pièce.

Les résidents palestiniens de Cisjordanie ont besoin d’autorisation d’entrée et de permis de travail pour traverser la Ligne verte en Israël pour y travailler. Les détenteurs de cartes d’identité israéliennes, émises à tous les citoyens israéliens, sont autorisés à traverser la frontière entre la Cisjordanie et Israël sans avoir besoin de permis supplémentaires.

La police a déclaré que le suspect sera présenté à un tribunal pour qu’il se prononce sur la prolongation de sa détention.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...