La reine de Jordanie réfute les soupçons sur ses dépenses vestimentaires
Rechercher

La reine de Jordanie réfute les soupçons sur ses dépenses vestimentaires

Le bureau de la reine a publié une vidéo soulignant son engagement public après qu'un blog a désigné sa garde-robe comme la plus coûteuse de toutes les têtes couronnées

Rania Al-Abdullah, reine de Jordanie, lors de son intervention au sommet HeForShe IMPACT, organisé en marge de la 73e séance de l’Assemblée générale de l'ONU (Crédit : Charlotte Hallqvist / HeForShe)
Rania Al-Abdullah, reine de Jordanie, lors de son intervention au sommet HeForShe IMPACT, organisé en marge de la 73e séance de l’Assemblée générale de l'ONU (Crédit : Charlotte Hallqvist / HeForShe)

La reine Rania de Jordanie a publié une vidéo jeudi pour tenter de redorer son image après avoir fait l’objet de critiques au sujet de ses dépenses vestimentaires.

Début janvier, le bureau de la reine avait rejeté les estimations d’un blog de mode concernant l’argent qu’elle aurait dépensé pour sa garde-robe en 2017, un budget qui dépassait celui de toutes les autres têtes couronnées.

Dans la vidéo, une juxtaposition d’images de la reine s’exprimant en anglais et en arabe, Rania évoque les défis auxquels la jeunesse arabe est confrontée ainsi que les conflits actuels au Moyen-Orient.

« Nous nous sommes habitués aux nouvelles de réfugiés succombant en mer, aux images d’enfants ensanglantés sortis des gravats, aux habitations détruites et aux quartiers réduits en cendres, » dit-elle.

La reine Rania de Jordanie et Michelle Obama dans le bureau ovale à Washington (Crédit : Samantha Appleton/ Wikimedia)

Dans un autre passage, la reine assure placer l’intérêt des autres avant sa popularité personnelle.

« Nous sommes tous d’accord pour dire que l’on préfère influer positivement sur la vie d’une personne plutôt qu’obtenir un million de ‘J’aime' », déclare-t-elle en arabe, d’après une traduction de la Treizième chaîne israélienne.

La reine Rania de Jordanie, très suivie sur les réseaux sociaux, avait publié un communiqué début janvier dans lequel elle réfutait avoir dépensé 267 238 euros en vêtements en 2017, comme l’avait reporté le blog UFO No More.

Le président américain Donald Trump, à droite, et le roi Abdallah II de Jordanie, devant leurs épouses, Melania Trump et la reine Rania, dans le Bureau ovale, le 5 avril 2017. (Crédit : Nicholas Kamm/AFP)

« Sa Majesté la Reine essaye de représenter convenablement la Jordanie, elle tient ainsi à trouver l’équilibre entre représentation appropriée et dépenses modérées. La plupart des tenues vestimentaires de Sa majesté sont prêtées par des maisons de couture, offertes en cadeau ou achetées à prix réduit, » expliquait son bureau dans un communiqué en arabe publié sur sa page Facebook, d’après Gulf News.

« Les blogs de mode réalisent leurs estimations en se basant sur les valeurs marchandes des vêtements, ce qui donne une mauvaise impression ne reflétant pas la réalité, » ajoutait le communiqué.

Il annonçait également que la reine avait demandé au blog s’intéressant aux tenues des personnalités royales de ne plus l’inclure dans ses futures estimations.

« Vous remarquerez que Sa Majesté la Reine Rania de Jordanie n’apparaît pas dans le classement cette année contrairement à l’année dernière. Après avoir discuté avec la Cour royale hachémite et le Bureau de Sa Majesté, nous avons retiré Sa Majesté de notre liste et de notre site Internet pour que nos estimations des dépenses vestimentaires des têtes couronnées en 2018 ne lui causent pas de ‘tort' ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...