La station de ski du mont Hermon publie une vidéo des tirs de roquettes de Syrie
Rechercher

La station de ski du mont Hermon publie une vidéo des tirs de roquettes de Syrie

Les éclats de la roquette ont touché et endommagé l'un des câbles de la remontée de ski qui n'était pas utilisée

Dimanche, la station de ski du mont Hermon a publié un enregistrement vidéo d’une caméra de sécurité du moment où une roquette de Syrie est tombée sur le site samedi et les volutes de fumée qui ont suivi.

Les éclats de la roquette ont touché et endommagé l’un des câbles de la remontée de ski qui n’était pas utilisée.

Samedi, l’armée a annoncé qu’elle avait identifié deux roquettes qui avaient été tirées vers le mont Hermon depuis le territoire syrien.

Les alarmes n’ont pas été déclenchées parce qu’il était clair que les missiles n’allaient pas tomber dans des zones habitées.

A partir de 4h10 dimanche matin, des hélicoptères et des avions de Tsahal ont mené plusieurs attaques sur des cibles liées à l’armée syrienne, dont deux batteries d’artillerie, plusieurs avant-postes d’observation et de renseignement, et une unité de défense anti-aérienne, a déclaré Tsahal dans un communiqué.

Des médias syriens ont annoncé qu’Israël avait aussi frappé des cibles liées à l’Iran et ses milices alliées en Syrie, dans la zone d’al-Kiswah, au sud de Damas. Les frappes auraient visé des caches d’armes et des installations d’entraînement militaire.

L’armée israélienne n’a pas précisé qui elle pensait être derrière le tir des deux roquettes sur le plateau du Golan – l’une est tombée dans le territoire israélien, et l’autre en Syrie – mais Tsahal a déclaré qu’elle « considère le régime syrien comme responsable de toutes les attaques menées contre Israël depuis le territoire syrien ».

Les tirs sont intervenus quelques jours après un affrontement limité entre Israël et la Syrie.

Lundi, une batterie anti-aérienne de Syrie a tiré sur un avion de chasse israélien qui volait dans l’espace aérien israélien. Peu après, en représailles, Tsahal a attaqué la batterie et l’a détruite, un officier et un soldat syrien auraient été tués. Un véhicule militaire a aussi été endommagé dans l’attaque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...