L’ADL et le Congrès juif européen s’associent en Europe
Rechercher

L’ADL et le Congrès juif européen s’associent en Europe

Le partenariat se concentre sur la sécurité des communautés juives en Europe, le combat contre l’antisémitisme et Israël

Moshe Kanto, président du congrès juif européen (Crédit : Acvec/Wikimedia commons/CC BY SA 3.0)
Moshe Kanto, président du congrès juif européen (Crédit : Acvec/Wikimedia commons/CC BY SA 3.0)

La league anti-diffamation (ADL), organisation de défense des droits civiques vieille de 103 ans et basée aux Etats-Unis, leader mondial du combat contre l’antisémitisme, et le congrès juif européen (EJC), fondé en 1986 pour unifier les différents efforts des communautés juives européennes, ont annoncé mercredi un partenariat sur leur activité au sein de l’Union européenne.

Le nouveau partenariat, annoncé hier à une réunion de l’assemblé générale de l’EJC à Bruxelles, permettra à l’ADL « d’avoir un plus grand impact sur les politiques et les programmes de l’Union européenne grâce aux relations et à l’image de l’EJC en tant qu’institution représentative des juifs européens », a déclaré l’association.

Il améliorera également les relations de l’ADL avec les communautés juives européennes à un moment où la montée de l’antisémitisme et la sécurité sont des inquiétudes primordiales, et permettra à l’ADL d’exporter une partie de son expertise sur ces sujets en Europe.

Le directeur de l’ADL, Jonathan A. Greenblatt, a déclaré dans un communiqué que les deux organisations « partagent des engagements sur le bien-être des communautés juives en Europe et le fort soutien à l’Etat d’Israël. L’EJC porte une voix forte à Bruxelles et est le représentant reconnu de la volonté collective des communautés juives en Europe.

Et l’ADL apporte plus de 100 d’expériences et des centaines de professionnels de son équipe aux Etats-Unis, qui produisent des programmes, des outils et des campagnes de défense pour contrer l’antisémitisme et le sectarisme. En travaillant ensemble, nous augmentons nos forces respectives pour poursuivre nos objectifs communs plus efficacement.

Le président de l’EJC, le Dr Moshé Kantor, a déclaré : « Je suis ravi que nous formions un partenariat avec une telle institution que l’ADL qui a une longue histoire de combat pour une plus grande tolérance et contre le fléau de la haine, du racisme, de l’antisémitisme. L’EJC, en tant qu’institution représentative démocratiquement élue des communautés juives européennes, est engagée à trouver des solutions qui fonctionnent et durent à beaucoup des défis qu’affrontent les juifs européens et nous attendons de travailler avec l’ADL à cette fin. »

L’ADL et l’EJC ont signé un protocole d’entente conférant un statut de « partenaire privilégié » à chacun sur des domaines spécifiques au cœur de leur activité, y compris le travail de défense au sein des institutions européennes comme le Parlement européen ou la Commission européenne.

Le partenariat se concentre sur la défense au sein des institutions européennes des sujets sur la sécurité des communautés juives en Europe, du combat contre l’antisémitisme, de la protection de liberté religieuse, sur Israël et le Moyen-Orient et sur les politiques antiracistes sur internet.

« Nous reconnaissons la pression énorme sur les communautés juives en Europe aujourd’hui, la pression croissante sur Israël des Etats-Unis, et le fait que ces sujets sont de plus en plus traités au sein des institutions de l’Union européenne, a déclaré Greenblatt. Notre partenariat avec ‘EJC facilitera l’implication de l’ADL pour aider à fournir un environnement plus sur pour les juifs européens. »

L’accord vient compléter la coopération actuelle de l’ADL avec les organisations représentatives juives en Europe ainsi que son partenariat sur les biais éducatifs avec le CEJI – une contribution juive à une Europe inclusive.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...