L’aide à domicile, qui a ligoté la vieille dame à sa charge, a été arrêtée
Rechercher

L’aide à domicile, qui a ligoté la vieille dame à sa charge, a été arrêtée

Les autorités avaient demandé au public de les aider à identifier la femme en fauteuil roulant et l’aide à domicile qui l’avait enchaînée à une clôture

Une vieille dame en fauteuil roulant a été attachée à une clôture devant le centre commercial de Ramat Gan pendant au moins 40 minutes, le 2 août 2016, provoquant une enquête de la police après qu'une passante ait pris une photo (Crédit : la Deuxième chaîne)
Une vieille dame en fauteuil roulant a été attachée à une clôture devant le centre commercial de Ramat Gan pendant au moins 40 minutes, le 2 août 2016, provoquant une enquête de la police après qu'une passante ait pris une photo (Crédit : la Deuxième chaîne)

La police a déclaré jeudi avoir arrêté une aide à domicile venue de l’étranger qui avait ligoté la personne âgée en fauteuil roulant à sa charge à une clôture, à l’extérieur d’un centre commercial, à Bnei Brak alors qu’elle faisait du shopping à l’intérieur.

L’aide à domicile et la femme israélienne ont été identifiées après qu’une passante inquiète a pris une photo de la vieille dame restée à l’extérieur dans la chaleur intense, et l’a affichée sur les médias sociaux. L’image est devenue virale en Israël, suscitant l’indignation et les accusations de mauvais traitements.

La police a ensuite fait appel au public pour obtenir des informations sur l’identité de l’assistante et la femme à sa charge.

La passante qui a pris la photo, Dikla Amram Cohen, a déclaré aux médias qu’elle a vu la femme âgée attachée à la clôture alors qu’elle arrivait au centre commercial de la ville.

« Quand je suis revenue [après mon shopping], elle était toujours là », a déclaré Amram Cohen. « Je suis allée lui demander si elle avait besoin de quelque chose et si je pouvais lui apporter un peu d’eau, et j’ai vu qu’elle transpirait abondamment et pouvait à peine me parler ».

Cohen a déclaré que, après avoir réalisé que la femme était à l’extérieur depuis au moins 40 minutes sous une chaleur de 32° C, elle s’est rendue dans un magasin et a commencé à demander aux clients qui était responsable de la vieille dame.

Elle a finalement trouvé l’aide à domicile, qui, d’après Amram Cohen, s’est excusée avant de partir à la hâte.

Le chef de file du parti Shas Aryeh Deri lors d'une réunion du groupe parlementaire de son parti à la Knesset, le 23 mai 2016. (Crédit : Miriam Alster / Flash90)
Le chef de file du parti Shas Aryeh Deri lors d’une réunion du groupe parlementaire de son parti à la Knesset, le 23 mai 2016. (Crédit : Miriam Alster / Flash90)

L’incident a provoqué la colère du ministre de l’Intérieur Aryeh Deri, qui a promis d’expulser la soignante.

« Ce comportement est inhumain et honteux », a déclaré Deri mercredi après avoir vu des photos. Il a dit qu’il avait demandé aux Autorités de la Population, de l’Immigration et des Frontières de la localiser, de révoquer son permis de travail israélien et de l’expulser.

Les Philippins constituent l’un des plus grands groupes de travailleurs immigrés en Israël. Environ 300 000 Philippins vivent et travaillent actuellement en Israël, la grande majorité d’entre eux étant employés comme aides à domicile auprès de personnes âgées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...