L’amitié entre les judokas israélien et iranien sujet d’une série TV
Rechercher

L’amitié entre les judokas israélien et iranien sujet d’une série TV

Le scénario d’une série mettant en scène Sagi Muki et Said Mollaei est proposé par MGM et Tadmor Entertainment

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Le judoka israélien Sagi Muki, champion du monde (à droite) et le champion iranien Saeid Mollaei lors du Grand Chelem de Paris, le 10 février 2020, sur une photo Instagram mise en ligne par Muki. (Capture d'écran Instagram)
Le judoka israélien Sagi Muki, champion du monde (à droite) et le champion iranien Saeid Mollaei lors du Grand Chelem de Paris, le 10 février 2020, sur une photo Instagram mise en ligne par Muki. (Capture d'écran Instagram)

L’histoire de l’amitié entre les champions du monde de judo Iranien et Israélien est en cours d’élaboration par Tadmor Entertainment et MGM.

Cette série racontera l’histoire de ces deux judokas qui sont rapidement devenus amis lors du Championnat du monde de judo de Tokyo 2019, alors que l’Iran avait ordonné à Mollaei de perdre la demi-finale afin qu’il n’affronte pas l’athlète israélien Muki en finale.

Mollaei avait pris la fuite pour se réfugier en Allemagne. Dernièrement il a participé à la compétition internationale de judo du Grand Chelem qui s’est tenue à Tel Aviv. Cette relation chaleureuse avec les athlètes israéliens a fait la une des journaux.

Selon la Douzième chaîne, Mollaei a dit à Muki après la complétion : « Nous nous retrouverons peut-être en finale des Jeux olympiques. »

Les deux judokas sont pressentis pour participer aux Jeux olympiques de Tokyo en 2021.

La série sera constituée d’images de direct et d’interviews des deux athlètes sur leur carrière respective. Un documentaire est aussi en préparation.

Le judoka iranien Saeid Mollaei sera le sujet d’une série télévisée de MGM sur sa vie et son amitié avec le judoka israélien Sagi Muki. (Autorisation)

Mollaei a déclaré que cette série TV était « une opportunité fantastique pour montrer que le sport et le judo sont des moyens incroyables pour casser les barrières ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...