Rechercher

L’ancien joueur de basket Omri Casspi investit dans la haute technologie

Le nouveau fonds de 50 millions de dollars se concentrera sur les investissements d’amorçage dans des domaines tels que les technologies financières, la cybersécurité et le Web3

Ricky Ben-David est journaliste au Times of Israël

Omri Casspi #18 des Golden State Warriors lance la ballon contre le Denver Nuggets, le 4 novembre 2017, au Pepsi Center à Denver, dans le Colorado. (Crédit : Golden State Warriors; Photo par Garrett Ellwood/NBAE via Getty Images)
Omri Casspi #18 des Golden State Warriors lance la ballon contre le Denver Nuggets, le 4 novembre 2017, au Pepsi Center à Denver, dans le Colorado. (Crédit : Golden State Warriors; Photo par Garrett Ellwood/NBAE via Getty Images)

Moins d’un an après avoir pris sa retraite du basket-ball, un moment fort de sa carrière en tant que premier joueur israélien à percer à la NBA, Omri Casspi entre dans la cour des investissements high-tech avec un nouveau fonds de capital-risque de 50 millions de dollars.

Baptisé Sheva (sept en hébreu), ce fonds est cofondé par Omri Casspi et David Citron, investisseur de longue date en capital-risque et partenaire israélien de Global Founders Capital, société d’investissement basée à San Francisco qui a soutenu Slack, Facebook, Canva et LinkedIn, entre autres. Le portefeuille israélien de Global Founders Capital comprend notamment Dynamic Yield, vendu à McDonald’s en 2019, puis à Mastercard l’année dernière, et Next Insurance.

Par le passé, Casspi a soutenu des entreprises telles que DocuSign et la société israélienne de technologie de la santé DayTwo en tant qu’investisseur providentiel, selon son annonce lundi.

Le nouveau fonds de Casspi se concentrera sur les investissements de pré-amorçage et d’amorçage dans les start-ups, ainsi que sur les tours de table « opportunistes de série A », selon l’annonce.

Le fonds compte investir environ 1 à 2 millions de dollars chacun dans 20 entreprises et, depuis son lancement au début de l’année, le fonds a déjà réalisé un certain nombre d’investissements dans des entreprises axées sur les technologies financières, la cybersécurité et les entreprises Web3. Cette dernière est une industrie émergente d’écosystèmes en ligne basés sur la technologie blockchain et les monnaies numériques.

Les bailleurs de fonds comprennent des investisseurs institutionnels, des family offices, des entrepreneurs technologiques et des « fonds transversaux très actifs », selon le communiqué.

Citron a déclaré que lui et Casspi ont d’abord connecté sur LinkedIn et « se sont immédiatement entendus », co-investissant ensuite dans un certain nombre de start-ups en phase de démarrage.

« Notre entente était telle que les sociétés de notre portefeuille commun nous ont suggéré de faire équipe lors de nos appels hebdomadaires. Nous envisagions déjà la faisabilité de la création d’un fonds, mais l’entendre plus d’une fois de la part de fondateurs nous a donné une indication concrète de la compatibilité produit-marché, et nous avons donc décidé de faire le grand saut et de lancer Sheva », a-t-il décrit dans son annonce.

« Nous combinons deux modèles de capital-risque qui ont fait leurs preuves dans le monde entier : le jumelage entre célébrités et vétérans du capital-risque et un modèle d’investissement d’amorçage qui se concentre sur l’investissement dans le plus grand nombre possible d’entreprises à un stade de démarrage, puis sur les gagnants émergents en collaboration avec les LP [commanditaires]. Nous estimons que les commanditaires devraient être beaucoup plus impliqués dans le processus d’investissement du portefeuille, et nos investisseurs sont très désireux de participer à des opportunités d’investissement en direct avec nous », a-t-il ajouté.

Casspi, 33 ans, a déclaré que Citron et lui « ont très peu de chevauchement dans la valeur que nous apportons à notre portefeuille, ce qui, selon nous, est un multiplicateur de force important ».

La star israélienne du basket-ball a noté que les investisseurs de Sheva comprennent aussi bien « des célébrités, des influenceurs, des fondateurs de licornes, des investisseurs providentiels et des GP [partenaires généraux] prospères ».

Au cours de sa carrière de 10 ans à la NBA, Casspi a joué pour les Sacramento Kings, les Minnesota Timberwolves, les New Orleans Pelicans, les Houston Rockets, les Cleveland Cavaliers, les Memphis Grizzlies et les Golden State Warriors.

Casspi avait été écarté de la liste des Warriors lors des playoffs de 2018, qui ont vu l’équipe remporter les finales de la NBA, mais il a reçu par la suite une bague de champion.

Lors de ses deux dernières saisons avant son départ à la retraite, Casspi était retourné au Maccabi Tel Aviv – où il avait fait ses débuts avant d’être sélectionné lors de la NBA Draft de 2009.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...