Israël en guerre - Jour 227

Rechercher

L’armée arrête 18 Palestiniens, dont un chef du Jihad islamique palestinien

Said Nakhleh a été appréhendé dans le camp de réfugiés de Jalazone près de Ramallah ; un officier de la police des frontières légèrement blessé lors de heurts près de Bethléem

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Raid militaire de Tsahal en Cisjordanie, le 7 septembre 2023. (Crédit : armée israélienne)
Raid militaire de Tsahal en Cisjordanie, le 7 septembre 2023. (Crédit : armée israélienne)

Les forces israéliennes ont arrêté un membre important du groupe terroriste palestinien Jihad islamique tôt jeudi matin dans un camp de réfugiés près de la ville de Ramallah en Cisjordanie.

Said Nakhleh, présenté par les médias palestiniens comme le chef du Jihad islamique dans le camp de réfugiés de Jalazone, a été arrêté au cours d’un raid nocturne.

L’armée israélienne a confirmé l’information et a précisé que les troupes avaient arrêté deux Palestiniens recherchés à Ramallah et à Jalazone, y compris « un agent principal appartenant à l’organisation terroriste du Jihad islamique ».

Le Jihad islamique, basé dans la bande de Gaza, n’a pas réagi à l’arrestation, bien qu’au cours de l’année écoulée, le groupe terroriste ait lancé des roquettes sur Israël en réponse à la mort ou à l’arrestation de ses membres en Cisjordanie.

Tsahal a déclaré qu’au cours des raids à Jalazone et Ramallah, les soldats ont également saisi du matériel militaire et des munitions.

Les émeutiers palestiniens ont lancé des pierres, des cocktails Molotov et un engin explosif sur les troupes, qui ont répondu avec des moyens de dispersion des émeutes, a ajouté Tsahal.

Dans un autre raid dans le camp de réfugiés de Dheisheh, près de Bethléem, les troupes ont arrêté trois hommes recherchés, et les Palestiniens ont lancé des engins explosifs, des pierres et des cocktails Molotov sur les forces israéliennes, blessant un agent de la police des frontières. Elle a été transportée à l’hôpital dans un bon état, a indiqué l’armée.

Au total, 18 Palestiniens recherchés ont été arrêtés au cours des raids de cette nuit en Cisjordanie, a indiqué l’armée. Ils ont été remis à l’agence de sécurité Shin Bet pour interrogatoire.

La violence s’est intensifiée en Cisjordanie au cours des dix-huit derniers mois, avec une augmentation des attaques palestiniennes contre des civils et des soldats israéliens, des raids militaires quasi nocturnes et une recrudescence des attaques de vengeance d’Israéliens extrémistes contre les Palestiniens.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.