L’armée confirme des tirs contre des soldats près du Golan syrien
Rechercher

L’armée confirme des tirs contre des soldats près du Golan syrien

Les coups de feu sembleraient provenir du côté syrien de la frontière ; l'enquête de l'armée est en cours

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant une patrouille de sécurité sur le plateau du Golan, près de la frontière d'Israël avec la Syrie, le 11 avril 2016. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant une patrouille de sécurité sur le plateau du Golan, près de la frontière d'Israël avec la Syrie, le 11 avril 2016. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

L’armée israélienne a déterminé que des coups de feu avaient effectivement été tirés sur les soldats stationnés près de la frontière syrienne du nord du plateau du Golan, a annoncé un porte-parole.

Après avoir reçu des informations sur des coups de feu lundi après-midi, une enquête militaire a conclu que les tirs avaient visé les troupes qui effectuaient des « activités de routine » le long de la frontière, même si l’armée a refusé de préciser quelles preuves avaient mené à ces conclusions.

Il n’a pas été précisé qui avait tiré les coups, ni d’où ils avaient été tirés, a déclaré un porte-parole, mais ils sembleraient provenir du côté syrien de la frontière.

L’enquête de l’armée est toujours en cours.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...