L’armée enquête après des plaintes de bruits souterrains inhabituels à Sdérot
Rechercher

L’armée enquête après des plaintes de bruits souterrains inhabituels à Sdérot

Les militaires ont annoncé se pencher sur les inquiétudes des habitants concernant d'éventuels nouveaux tunnels creusés depuis Gaza

Un officier de l'armée israélienne observe un tunnel détruit du Jihad islamique palestinien menant de Gaza à Israël près du kibboutz israélien de Kissufim (Jack Guez / AFP / POOL)
Un officier de l'armée israélienne observe un tunnel détruit du Jihad islamique palestinien menant de Gaza à Israël près du kibboutz israélien de Kissufim (Jack Guez / AFP / POOL)

La division de Gaza de l’armée israélienne enquête sur des plaintes rapportées par des résidents de Sdérot concernant des bruits de forage souterrains venant des profondeurs du sol, selon Hadashot.

Des centaines d’habitants ont annoncé qu’ils avaient entendu des bruits étranges qui, craignent-ils, pourraient résulter de travaux de forage. « C’est une sorte d’écho », a expliqué un habitant. « On a le sentiment qu’il est éloigné, c’est un bruit qui ressemble à des coups de marteau… C’est réellement effrayant ».

Une femme a indiqué que son fils avait été réveillé par le bruit et d’autres locaux ont exprimé des préoccupations similaires.

L’armée a annoncé enquêter sur ces informations mais elle n’a pour le moment trouvé aucune preuve de forage de tunnels dans la zone.

L’enquête est toujours en cours.

Des soldats israéliens montent la garde à Nahal Oz, dans le sud d’Israël, près de la frontière avec Gaza, le 12 novembre 2018 (Crédit : Hadas Parush/FLASH90)

Les tunnels souterrains du Hamas ont pour la première fois attiré l’attention au cours de la guerre à Gaza, en 2014, lorsqu’un grand nombre d’entre eux avait été utilisé pour mener des attaques.

Israël en avait détruit trente pendant le conflit.

Avant cet affrontement majeur, les habitants de la périphérie de Gaza avaient souvent fait savoir qu’ils avaient entendu des bruits sourds de forage émanant du sol.

Depuis la guerre, Israël a démoli au moins 15 tunnels. L’Etat juif construit actuellement une barrière massive plongeant en profondeur dans le sol, le long de la frontière, pour bloquer les tunnels.

Des informations similaires de bruits de forage ont été livrées par des résidents du nord ces dernières années et, le 4 décembre, l’armée a lancé l’opération Bouclier du nord avec pour objectif de s’attaquer aux tunnels creusés par le groupe terroriste du Hezbollah, sous la frontière avec le Liban, en vue d’attaques futures.

Quatre tunnels de ce type ont été jusqu’à présent découverts et il devrait encore y en avoir d’autres.

L’armée a depuis révélé certains outils technologiques utilisés pour localiser ces tunnels, notamment un sismomètre permettant de contrôler les activités souterraines.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...