L’armée met en garde les soldats contre les tentatives de recrutement de la CIA
Rechercher

L’armée met en garde les soldats contre les tentatives de recrutement de la CIA

Une lettre des renseignements militaires exhorte les soldats et les officiers « à signaler les incidents inhabituels »

Des soldats de l'unité ultra-orthodoxe Netzah Yehuda de l'armée israélienne (Crédit : Yaakov Naumi / Flash90)
Des soldats de l'unité ultra-orthodoxe Netzah Yehuda de l'armée israélienne (Crédit : Yaakov Naumi / Flash90)

Les renseignements militaires ont envoyé une lettre mettant en garde les soldats et les officiers de l’armée israélienne contre les tentatives de recritement de la part de la Central Intelligence Agency (CIA).

« Restez en alerte et signalez les incidents inhabituels », exhorte la lettre révélée dimanche par la Deuxième chaîne dimanche.

Dans la lettre, les renseignements militaires ont décrit un cas qui a eu lieu en 2012, lorsque des Israéliens qui ont servi à des postes sensibles et confidentiels ont été interrogés pendant des heures quand ils se sont rendus aux États-Unis.

Selon un article sur cette affaire publié dans le quotidien en hébreu Yedioth Aharonoth, les enquêteurs américains, probablement de la CIA, ont essayé de convaincre les Israéliens de rejoindre les rangs de l’agence d’espionnage.

Un responsable de la défense a déclaré sur la Deuxième chaîne que « toute agence de sécurité craint le transfert d’information d’une façon ou d’une autre à une autre agence de sécurité et c’est pourquoi [cette lettre] a été publiée ».

L’armée a confirmé que la lettre avait été publiée mais n’a pas dit pourquoi elle avait été publiée aujourd’hui.

Les renseignements militaires mettent régulièrement en garde les soldats – en particulier ceux des unités de renseignement – à faire attention à ce qu’ils publient sur les médias sociaux ou de quoi ils parlent sur les lignes téléphoniques non-cryptées.

Il est rare, cependant, qu’une lettre soit envoyée à tous les soldats de l’armée et encore plus qu’une mise en garde soit émise contre les efforts de recrutement de l’agence d’espionnage d’une nation alliée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...