Le chef de la Ligue arabe dénonce les pratiques « agressives et racistes » d’Israël
Rechercher

Le chef de la Ligue arabe dénonce les pratiques « agressives et racistes » d’Israël

Nabil al-Arabi a fustigé "le silence de la communauté internationale face à ces crimes"

Nabil al-Arabi à Ramallah en 2012 (Crédit : Issam Rimawi/Flash90)
Nabil al-Arabi à Ramallah en 2012 (Crédit : Issam Rimawi/Flash90)

Le secrétaire général de la Ligue arabe Nabil al-Arabi a qualifié jeudi d’ « agressive et raciste » l’attitude d’Israël à l’égard des Palestiniens et appelé la communauté internationale et l’ONU à « assumer leurs responsabilités » pour y mettre un terme.

Ces commentaires du chef de l’organisation panarabe surviennent alors que les affrontements entre les lanceurs de pierres palestiniens et les forces de sécurité israéliennes en Cisjordanie et à Jérusalem-Est se multiplient, de même que les représailles entre Palestiniens et résidents israéliens.

La propagation de ces violences suscitent depuis une semaine des comparaisons avec les intifadas de 1987 et 2000.

« La communauté internationale et le Conseil de sécurité de l’ONU doivent assumer leurs responsabilités pour contrer les pratiques israéliennes agressives et racistes à l’égard du peuple palestinien », a déclaré Arabi dans un communiqué.

Il estime que « l’escalade continue (…) des attaques visant le peuple palestinien par les autorités d’occupation israéliennes et les colons menace d’aggraver la situation dans la région toute entière ».

Arabi dénonce « le silence de la communauté internationale face à ces crimes ».

« L’oppression, la destruction des maisons, les arrestations arbitraires et les restrictions imposées à l’exercice du culte musulman constituent une violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies », conclut le chef de la Ligue arabe, dont le siège est au Caire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...