Israël en guerre - Jour 284

Rechercher

Le chef du Shin Bet prônerait la formation immédiate d’une commission d’enquête sur les échecs du 7 octobre

Ronen Bar aurait dit aux ministres que le public "en a désespérément besoin", comme c'est aussi le cas de l'agence, pour mettre un terme aux "mensonges" laissant entendre qu'elle aurait eu connaissance au préalable de l'attaque du Hamas

Ronen Bar, chef de l'agence de sécurité intérieure du Shin Bet, lors de la Cyber Week, à l'Université de Tel Aviv, le 27 juin 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
Ronen Bar, chef de l'agence de sécurité intérieure du Shin Bet, lors de la Cyber Week, à l'Université de Tel Aviv, le 27 juin 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Pendant la rencontre du cabinet de sécurité, jeudi soir, le chef du Shin Bet, Ronen Bar, a vivement recommandé aux ministres d’établir immédiatement une commission d’enquête chargée d’examiner l’attaque commise par le Hamas, le 7 octobre, et les échecs qui, en Israël, ont permis qu’elle se produise, selon des informations parues dans les médias israéliens.

« Je vous demande d’annoncer la formation d’une Commission d’enquête – dès maintenant », aurait dit Bar, selon la Douzième chaîne. « Le public en a désespérément besoin et c’est le cas également pour le Shin Bet ».

« Cela mettra un terme à tous les mensonges et à toutes les théories du complot qui circulent », a-t-il ajouté, faisant référence à des propos marginaux qui ont pu être tenus dans le pays et qui ont laissé entendre que la capacité du Hamas à prendre autant par surprise Israël – et la capacité du groupe terroriste à contourner les défenses du pays – ont été la preuve qu’il avait bénéficié de l’aide de traîtres, depuis l’intérieur du territoire.

Des affirmations qui ont été promues par Tally Gotliv, une députée du Likud provocatrice et populiste, qui avait récemment mis en avant une théorie du complot qui cherchait à faire le lien entre les opposants au plan de refonte du système judiciaire avancé par le gouvernement, en 2023, et les atrocités qui ont été commises par le groupe terroriste à la tête de Gaza.

Gotliv avait posté la capture d’écran d’un site internet marginal, connu pour avancer des théories du complot. Le titre, sur la capture d’écran, affirmait que l’agence d’espionnage israélienne du Mossad avait « reçu un message des Américains, avertissant qu’ils avaient intercepté des conversations entre le mari de Shikma Bressler [l’une des organisatrices du mouvement de protestation contre le projet de refonte du système de la justice], qui est du Shin Bet, et Yahya Sinwar » quatre jours avant l’assaut meurtrier du Hamas. Sinwar est le leader du groupe à Gaza.

Le Shin Bet et le Mossad ont démenti avec force les accusations de Gotliv.

Le public israélien souhaite largement que des investigations majeures soient lancées sur ce qui a été la pire catastrophe sécuritaire de toute l’Histoire du pays – avec l’infiltration, sur le territoire israélien, de milliers de terroristes qui avaient massacré 1 200 personnes et enlevé 253 personnes, prises en otage dans la bande de Gaza.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui dirige le Likud, a jusqu’à présent résisté aux appels lancés à établir une commission d’état – c’est le panel d’enquête le plus puissant en Israël – qui serait chargée d’examiner tous les manquements qui ont permis au massacre du 7 octobre de se produire. Il a indiqué que des investigations seront nécessaires mais qu’elles devront attendre la fin de la guerre.

Netanyahu et sa conduite à l’égard du Hamas, pendant ses longues années passées au pouvoir, devraient fortement intéresser la commission d’enquête qui sera formée.

Les ministres de droite avaient fait part de leur colère, au début du mois, quand le chef d’état-major Herzi Halevi avait expliqué qu’il allait mettre en place une équipe extérieure qui serait chargée d’enquêter sur les échecs de l’armée, inquiets à l’idée que les investigations puissent avoir un impact négatif sur eux. Ynet a annoncé, jeudi, que Halevi avait gelé ce projet suite aux critiques qui ont été émises.

Pendant la rencontre du cabinet, Bar a été interrogé par la ministre des Transports du Likud, Miri Regev, qui lui a demandé si les affirmations relayées par Gotliv étaient justifiées.

La députée Likud Tally Gotliv assistant à une réunion de la commission des Affaires étrangères et de la Défense, à la Knesset, le 26 septembre 2023. (Crédit : Chaïm Goldbergl/Flash90)

« C’est tout simplement un mensonge. En faisant ce qu’elle a fait, elle a franchi une ligne rouge », a répondu Bar, selon des informations.

Il a ajouté que « médiatiser l’identité d’un employé du Shin Bet est une pente glissante… Je vous demande de nous aider, de le condamner, de vous attaquer à ce problème. Ce sont les combattants que vous envoyez sur le front ».

La Douzième chaîne a ajouté que Bar avait bénéficié du soutien du ministre des Finances, Bezalel Smotrich, qui a estimé que « nous sommes des représentants publics ; nous pouvons être attaqués. Les responsables du système de la Défense ne peuvent pas être la cible d’attaques pendant une guerre ».

La Douzième chaîne a annoncé que Bar, au début de la semaine, avait envoyé en urgence un courrier au président de la Knesset, au procureur-général et aux hauts-responsables où il s’en prenait à Gotliv qui faisait se répandre des théories du complot et se livrait à « des accusations bizarres au sujet d’actions supposées de la part d’un employé du Shin Bet. » Il avait souligné que ces fausses accusations mettaient en péril la vie et la sécurité de son employé et de sa famille.

Shikma Bressler prononçant un discours lors d’un rassemblement contre les projets de loi de refonte judiciaire du gouvernement devant la Knesset, à Jérusalem, le 23 juillet 2023. (Crédit : Gili Yaari/Flash90)

Bressler a demandé, vendredi, à ce que Gotliv retire « sa théorie du complot trompeuse » prenant pour cible les opposants au plan de refonte du système judiciaire israélien dans une lettre écrite par son avocat qui a été reprise par les médias israéliens. Elle a appelé la députée à renoncer à son immunité parlementaire.

« Cela fait des mois que vous (Gotliv) écrivez des mensonges complets au sujet de ma cliente », a accusé l’avocat dans sa missive.

Le Mossad avait nié avec force cette affirmation lorsque Gotliv l’avait lancée une première fois et il l’a fait encore une fois mercredi, quand la députée l’a renchérie.

Dans la lettre qui a été publiée vendredi, Bressler, qui a été à la tête du mouvement de protestation contre le plan de refonte du système judiciaire qui était avancé par Netanyahu, a qualifié les allégations « de tas de mensonges éhontés et malveillants » et elle a ajouté qu’il était « intolérable et impardonnable » qu’ils puissent être promus par une députée.

Elle a aussi appelé Gotliv à renoncer à son immunité parlementaire de manière à pouvoir la poursuivre pour diffamation. Ce que la parlementaire a refusé.

Depuis qu’elle est entrée à la Knesset, après les élections du mois de novembre 2022, Gotliv a la réputation de tenir des propos incendiaires – elle a notamment accusé l’armée israélienne et le Shin Bet « de travailler pour le compte des terroristes ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.