Israël en guerre - Jour 259

Rechercher

Le conjoint d’une femme tuée en tombant d’une voiture est soupçonné du meurtre

Selon la police, l’homme de 34 ans s’est contredit dans son témoignage ; il n’a pas non plus appelé lui-même la police

Sue Surkes est la journaliste spécialisée dans l'environnement du Times of Israel.

Secouristes sur le site où une femme de 19 ans a été retrouvée morte, près de l'implantation de Zufim, dans le nord de la Cisjordanie, le 1er mai 2017. (Crédit : Magen David Adom)
Secouristes sur le site où une femme de 19 ans a été retrouvée morte, près de l'implantation de Zufim, dans le nord de la Cisjordanie, le 1er mai 2017. (Crédit : Magen David Adom)

Le partenaire d’une Israélienne de 19 ans qui a été tué lundi après être tombée d’une voiture en mouvement dans le nord de la Cisjordanie a été arrêté mardi. Il est soupçonné de meurtre.

La police a annoncé mardi soir que même si elle n’avait pas de preuve concrète contre l’homme de 34 ans, il avait été soupçonné après s’être contredit dans son témoignage.

Le suspect, dont le nom n’a pas été rendu public, devrait être présenté à la cour des magistrats de Rishon Lezion pour que sa détention soit étendue.

La police avait initialement annoncé lundi que la femme avait sauté de la voiture pendant une dispute conjugale.

Selon les conclusions préliminaires des enquêteurs, la femme est tombée d’un véhicule qui roulait sur la route 5504, entre l’implantation de Zufim, au nord est de Qalqilya, et la ville d’Eyal.

Une ambulance Magen David Adom, le 23 novembre 2010. Illustration. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Une ambulance Magen David Adom, le 23 novembre 2010. Illustration. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Cependant, quand les secouristes sont arrivés sur place, la voiture n’était plus là, a annoncé la Deuxième chaîne, même si le suspect était près du corps.

Il aurait appelé un proche, qui serait venu et aurait conduit la voiture jusque dans la région de Zufim. Elle n’a été ramenée sur place que quand la police l’a demandée, a annoncé la chaîne.

De plus, ce n’est pas le conducteur qui a appelé la police, mais un passant.

Selon Haaretz, l’homme aurait dit aux enquêteurs que la femme avait sauté de la voiture pendant une dispute. Cependant, des signes de blessures causées par des pierres ont été retrouvés sur sa tête.

Le décès de la femme, qui habitait à Petah Tikva, dans le centre du pays, et dont le nom n’a pas été rendu public, a été prononcé sur place par les secouristes de Magen David Adom et l’armée.

Son corps sera autopsié.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.