Le directeur de l’Autorité de l’Innovation se retire pour de « prochains défis »
Rechercher

Le directeur de l’Autorité de l’Innovation se retire pour de « prochains défis »

Aharon Aharon avait pris la tête de l'organisme chargé de définir la politique technologique d'Israël en 2017, après avoir dirigé le centre de R&D d'Apple en Israël

Aharon Aharon, PDG de l'Autorité israélienne de l'Innovation (Autorisation)
Aharon Aharon, PDG de l'Autorité israélienne de l'Innovation (Autorisation)

Aharon Aharon, le directeur général de l’Autorité israélienne de l’innovation, a annoncé son intention de se retirer après quatre ans à la tête de l’organisme chargé de promouvoir l’écosystème technologique de la nation et de canaliser les politiques gouvernementales.

Aharon Aharon, qui avant de rejoindre l’autorité était le PDG du centre de R&D d’Apple en Israël, a déclaré dans un communiqué qu’il était à la recherche de nouveaux défis. Il restera à son poste pendant les 90 prochains jours, jusqu’à ce qu’un remplaçant lui soit trouvé, a indiqué l’Autorité de l’innovation dans un communiqué lundi.

« Après une période difficile et novatrice, je termine mon mandat à l’Autorité de l’innovation avec une grande fierté et un sentiment de satisfaction, en attendant les prochains défis », a annoncé M. Aharon, 66 ans, dans le communiqué. « Je travaillerai dans les prochains mois, en coordination avec le Conseil de l’Autorité, pour un transfert ordonné de la gestion de l’Autorité et pour la poursuite de l’élan du travail de l’Autorité afin de sortir de la crise du coronavirus et pour le bien de l’économie israélienne ».

Son objectif à la tête de l’autorité, a-t-il dit, était d’avoir un impact sur l’industrie et l’économie. « L’Autorité est un organe professionnel, vital et nécessaire pour continuer à maintenir l’avantage relatif de l’État d’Israël dans l’innovation internationale et l’industrie de haute technologie, même et surtout en temps de crise », a-t-il commenté.

Aharon Aharon a contribué à guider la scène technologique israélienne à travers la crise du coronavirus en fournissant une assistance, notamment des subventions accélérées aux start-ups confrontées à un manque de liquidités alors que les investisseurs gardent leur argent. L’industrie technologique israélienne a été « fortement touchée » par le confinement et devrait connaître une baisse de quelque 25 % des investissements privés et un pourcentage similaire des revenus totaux, avait fait savoir M. Aharon en avril.

L’autorité sous la direction de M. Aharon a également entrepris des projets visant à améliorer la qualité du capital humain dans le secteur technologique et à inclure les populations marginalisées, comme les femmes, les Israéliens arabes et les ultra-orthodoxes.

Pendant son mandat, l’Autorité s’est positionnée comme la voix de l’industrie des hautes technologies au sein du gouvernement, et a géré des questions ayant une incidence critique sur l’économie, tout en développant continuellement ses activités de base, a salué l’Autorité de l’innovation dans le communiqué.

Avant de devenir PDG d’Apple Israël et vice-président du matériel informatique d’Apple Global, Aharon Aharon a fait partie de l’unité d’élite 8200 de l’armée israélienne.

Il est titulaire de deux diplômes du Technion-Israel Institute of Technology, en génie informatique et électrique. Il a commencé sa carrière chez IBM, puis a occupé plusieurs postes dans le secteur privé, notamment chez Zoran Corporation et Seabridge. Aharon Aharon a également participé à la création de deux startups qui ont ensuite été vendues dans le cadre d’accords de sortie. Il a contribué à la mise en place des activités d’Apple en Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...