Rechercher

Le professeur soupçonné d’agressions sexuelles s’appelle Arie Levine

Le sexagénaire a été placé en détention provisoire pendant quatre jours par le tribunal de première instance de Tel Aviv

Le professeur Arie Levine comparaît devant le tribunal de première instance de Tel Aviv le 4 octobre 2021 (Crédit : capture d'écran/Douzième chaîne)
Le professeur Arie Levine comparaît devant le tribunal de première instance de Tel Aviv le 4 octobre 2021 (Crédit : capture d'écran/Douzième chaîne)

Le médecin arrêté dimanche, car soupçonné de multiples agressions sexuelles sur des patientes dont il avait la charge, dont au moins une mineure, s’appelle Arie Levine.

Il travaille à l’unité de gastroentérologie pédiatrique et de nutrition de l’hôpital Wolfson à Holon.

Levine, 64 ans, a été placé en détention provisoire pendant quatre jours par le tribunal de première instance de Tel Aviv.

Il a nié avoir commis des actes répréhensibles et fait valoir que ses actions étaient nécessaires pour le traitement médical qu’il prodiguait.

Selon une source policière, citée par le quotidien Haaretz, un avis professionnel d’experts contredit les affirmations de la défense.

Levine, qui possède également une clinique privée, est soupçonné d’avoir commis les délits sur une période allant sur plusieurs années, a déclaré dimanche la police israélienne dans un communiqué. Parmi ses crimes présumés, figure le viol d’une fille âgée de moins de 14 ans, a précisé la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...