Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Le gouvernement annonce une nouvelle communauté près de la bande de Gaza

La coalition a approuvé la construction de "Hanon" pour au moins 500 familles et envisagerait de relancer le développement controversé de Jérusalem au-delà de la Ligne verte

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans l'immobilier pour le Times of Israel.

Illustration : La communauté de Carmit dans le Néguev, le 18 novembre 2022. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)
Illustration : La communauté de Carmit dans le Néguev, le 18 novembre 2022. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)

Le gouvernement a annoncé dimanche la création d’une nouvelle communauté dans le Néguev, près de la bande de Gaza.

Hanon, qui sera construite à l’est du kibboutz Saad, accueillera au début plus de 500 familles, mêlant ménages religieux et laïcs.

Bien que cette annonce soit nouvelle, l’autorité de planification du district responsable de la zone a approuvé le développement vers la fin de l’année 2021.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui s’est exprimé dans le cadre de cette annonce, a déclaré que « nous continuons sur notre lancée pour construire des communautés autour de la bande de Gaza comme une réponse adéquate au terrorisme et comme une expression du sionisme fondamental pour s’installer sur la terre d’Israël. »

Le ministre du Logement, Yitzhak Goldknopf, a déclaré que « l’établissement d’une nouvelle communauté est d’une importance nationale énorme, surtout ces jours-ci et surtout dans cette région. »

Le ministre de la Défense Yoav Gallant, qui était initialement impliqué dans les projets de la nouvelle communauté lorsqu’il occupait le poste de ministre du Logement de 2015 à 2018, a décrit cette initiative comme « la réalisation pratique de la vision sioniste. » Il a également déclaré que « le renforcement des communautés dans le Néguev et autour de Gaza en ce moment envoie un message clair : Face aux menaces qui pèsent sur la région, nous établissons des communautés. »

Par ailleurs, le journal The Marker a rapporté dimanche que des membres de la coalition ont été vus en train de visiter la zone de l’aéroport abandonné d’Atarot, au nord de Jérusalem, compte tenu des mesures possibles pour renouveler les plans d’établissement d’une nouvelle communauté juive à cet endroit. Le journal précise que le bureau du Premier ministre cherche à faire avancer ces plans.

Le Terminal abandonné de l’aéroport d’Atarot à Jérusalem, au mois de novembre 2021. (Crédit : The David Horovitz / Times of Israel)

Il a été proposé d’y construire un quartier de 9 000 appartements, destiné en priorité aux familles ultra-orthodoxes. Une superficie supplémentaire de 350 000 mètres carrés serait utilisée pour des commerces et des bureaux, dans le cadre d’un site couvrant en tout 124 hectares. Atarot abrite déjà le plus grand parc industriel de Jérusalem et est bien relié au réseau autoroutier.

La pression internationale a précédemment retardé les plans pour les maisons. Il y a 15 mois à peine, Jérusalem avait rassuré les États-Unis sur le fait qu’elle ne poursuivrait pas le projet de logements.

L’Autorité foncière israélienne, le Fonds national juif et des propriétaires privés, pour la plupart palestiniens, se partagent la propriété du lieu. La proximité d’Atarot avec le camp réfugiés de Qalandiya empêcherait Ramallah et Bethléem de se rejoindre au fur et à mesure de l’expansion de ces villes. Le site est également adjacent au quartier de Neve Yaakov à Jérusalem, où sept personnes, dont un adolescent de 14 ans, ont récemment été tuées dans une attaque terroriste.

Selon The Marker, les participants à une visite du site ont été informés dans des documents d’information que « l’approbation de la construction du quartier contribuera à la capitale en termes de démographie et d’économie, et en même temps il y a un intérêt stratégique, car sa construction empêchera le continuum palestinien ».

La Paix Maintenant a précédemment décrit les propositions comme, « une bombe politique qui pourrait porter un coup sévère à la perspective de la paix et de deux états. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.