Rechercher

Le niveau du lac de Tibériade inférieur à celui de l’an dernier à la même époque

Le niveau du lac est inférieur de 66 centimètres à celui de novembre dernier. Aucune pluie n'est prévue dans les prochains jours

Des Israéliens au bord du lac de Tibériade, le 28 août 2020. (Yossi Aloni/Flash90)
Des Israéliens au bord du lac de Tibériade, le 28 août 2020. (Yossi Aloni/Flash90)

Après un mois de novembre particulièrement sec, les niveaux d’eau du lac de Tibériade sont inférieurs à ce qu’ils étaient à la même époque l’année dernière.

Le niveau actuel est de moins 210,645 mètres, ce qui signifie qu’il faudrait encore 1 845 mètres d’eau pour qu’il soit plein.

Le niveau est inférieur de 66 centimètres à celui de l’année dernière à la même date.

Les températures chaudes du mois dernier sont loin de celles de l’année dernière, où Israël a connu le mois de novembre le plus humide depuis 1994, provoquant des inondations et des dégâts importants dans plusieurs villes côtières.

Même avant ces pluies, le lac de Tibériade était à son niveau le plus élevé depuis deux décennies.

Le niveau de l’eau a frôlé son plus bas niveau historique en avril 2017, lorsqu’il est descendu à 212,95 mètres sous le niveau de la mer.

Sur cette photo du 25 avril 2020, des oiseaux se reposent alors qu’un bateau touristique vide est ancré dans le lac de Tibériade, connu localement sous le nom de Kinneret (AP Photo/Ariel Schalit).

Les chiffres de mercredi ont été annoncés sans aucun signe de pluie prévue pour les jours à venir.

Mises à part les tempêtes du week-end, le mois dernier en Israël a été particulièrement sec, les experts avertissant que les conditions sont similaires à celles des années précédentes qui ont vu des incendies dévastateurs.

Nir Stav, chef du service météorologique israélien, a déclaré au Times of Israel la semaine dernière que la tendance au réchauffement climatique signifiait que ce mois de novembre serait probablement l’un des plus chauds jamais enregistrés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...