Le Parlement du Mississippi adopte une loi interdisant le boycott d’Israël
Rechercher

Le Parlement du Mississippi adopte une loi interdisant le boycott d’Israël

Cette loi empêchera toute caisse de retraite locale, le Trésor public et toute administration de l'État d'investir dans des entreprises qui refusent de traiter avec Israël

Des manifestants dénoncent Israël à New York,  au mois de juin 2016 (Crédit : Erik McGregor/Pacific Press/LightRocket via Getty Images)
Des manifestants dénoncent Israël à New York, au mois de juin 2016 (Crédit : Erik McGregor/Pacific Press/LightRocket via Getty Images)

La Chambre des représentants du Mississippi a adopté une loi consistant à empêcher l’État de faire des affaires avec des entreprises qui boycottent l’État hébreu.

Après son adoption par la chambre basse du Parlement local, le projet de loi doit maintenant être examiné par le Sénat.

Cette mesure interdit à la Caisse de retraites de l’État, au Trésor public local et à toute entité de l’administration du Mississippi d’investir dans une entreprise qui boycotte Israël. Elle exige également que l’état établisse une liste de ces entreprises.

À partir du 1er juillet 2020, les investissements en cours devront être clos dans les 120 jours suivant la publication de la liste, mais certaines exceptions pourront être accordées pour les activités commerciales que l’État juge nécessaires.

Au moins 27 États américains disposent d’une législation similaire, même si certains font face à des problèmes de légalité de leur loi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...