Le parquet ouvre une enquête après les tweets antisémites visant April Benayoum
Rechercher

Le parquet ouvre une enquête après les tweets antisémites visant April Benayoum

La Licra, le B’nai B’rith France, l’Organisation juive européenne et le BNVCA avaient indiqué qu’ils déposeraient plainte

April Benayoum. (Crédit : capture d'écran Instagram)
April Benayoum. (Crédit : capture d'écran Instagram)

Une enquête pour « injures à caractère raciste et provocation à la haine raciale » a été ouverte lundi après des messages antisémites diffusés sur les réseaux sociaux lors de l’élection de Miss France 2021 visant la première dauphine, a indiqué le parquet de Paris.

L’élection samedi soir comme première dauphine de Miss Provence, April Benayoum, qui avait révélé que son père était d’origine israélienne, avait suscité de nombreux commentaires antisémites sur les réseaux sociaux, déclenchant de vives réactions de la classe politique.

La Licra, le B’nai B’rith France, l’Organisation juive européenne et le BNVCA avaient indiqué qu’ils déposeraient plainte.

La ministre déléguée chargée de la Citoyenneté Marlène Schiappa a elle annoncé avoir adressé un signalement au Procureur.

« Que ceux qui y voient l’opportunité de déverser leur haine antisémite sachent que la justice leur fera ouvrir grand les yeux », avait écrit le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...