Le Porteur d’histoire d’Alexis Michalik en représentation en Israël
Rechercher

Le Porteur d’histoire d’Alexis Michalik en représentation en Israël

La pièce déjà récompensée par deux Molières sera présentée le 3 octobre à Tel Aviv

Dans Le Porteur d’histoire, qui sera jouée le 3 octobre à Tel Aviv, les histoires et les conteurs créent littéralement une nouvelle réalité.

Une quête de conte en fable, de l’auteur franco-britannique Alexis Michalik, qui pousse ses protagonistes toujours un peu plus loin dans l’aventure, dans ce feuilleton littéraire à la Dumas, qui apparaît comme d’autres personnalités (Eugène Delacroix, Marie Antoinette d’Autriche, ou le pape Clément VI) dans le fil de l’histoire.

Le Porteur d’Histoire, récipiendaire de deux Molières dans les catégories « Meilleure mise en scène » et « Meilleur auteur » invite, explique son auteur, « à écouter une histoire, des histoires, à relire l’Histoire, notre Histoire et à voyager, tout simplement, dans le temps et l’espace par le biais de cinq acteurs, de cinq tabourets, de deux portants chargés de costumes et du pouvoir illimité de l’imaginaire ».

L’histoire commence par une nuit pluvieuse, au fin fond des Ardennes, Martin doit enterrer son père.

« Il est alors loin d’imaginer que la découverte d’un carnet manuscrit va l’entraîner dans une quête vertigineuse à travers l’Histoire et les continents, raconte le synopsis de la pièce. Quinze ans plus tard, au cœur du désert algérien, une mère et sa fille disparaissent mystérieusement. Elles ont été entraînées par le récit d’un inconnu, à la recherche d’un amas de livres frappés d’un étrange calice, et d’un trésor colossal, accumulé à travers les âges par une légendaire société secrète ».

Depuis ses premières représentations en 2012 au Théâtre 13 à Paris, la pièce a connu un immense succès et continue d’être programmée en France et à l’étranger lors de tournées, comme celle qui passe à l’automne par Israël.

Pièce sur-titrée en hébreu
Réservations : sur le site ou au 03.966.41.08

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...