Le Premier ministre de Singapour fera une visite historique en Israël lundi
Rechercher

Le Premier ministre de Singapour fera une visite historique en Israël lundi

Le voyage officiel de Lee Hsien Loong est le premier d'un chef d'Etat de ce pays, en dépit des relations cordiales avec Israël; Il visitera le Mont du Temple

Les Ambassadeurs Winston Choo Wee Leong et Gil Haskel lors d'une cérémonie de signature
Les Ambassadeurs Winston Choo Wee Leong et Gil Haskel lors d'une cérémonie de signature

Le Premier ministre de Singapour Lee Hsien Loong arrivera en Israël lundi pour ce qui sera la première visite officielle d’un chef d’Etat singapourien.

Lee sera accompagné d’une délégation de 60 membres, qui comprendra son ministre des Affaires étrangères et le ministre des Ressources d’eau, a déclaré le Bureau de presse du gouvernement dans un courriel.

Le voyage comprendra une réception à l’Université hébraïque de Jérusalem, où Lee recevra un doctorat honorifique. Il visitera également le mont du Temple au cours de son voyage de cinq jours.

Lee devrait également visiter la Vieille Ville de Jérusalem, le musée Yad Vashem et Jaffa, et rencontrer le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le chef de l’opposition Isaac Herzog, le président Reuven Rivlin et l’ancien président Shimon Peres.

Il se rendra également à Ramallah en Cisjordanie pour rencontrer les dirigeants palestiniens.

La visite de Lee marque une première pour un chef d’Etat de Singapour depuis qu’Israël et Singapour ont établi des relations diplomatiques en 1969.

En mars dernier, Rivlin a voyagé à Singapour pour faire part de ses condoléances à l’enterrement du premier Premier ministre du pays, Lee Kan Yen, qui est mort à 91 ans. Les funérailles ont conclu la visite de quatre jours du président à Singapour, marquant la première visite d’un président israélien dans cette île prospère depuis Chaim Herzog en 1986.

Israël a travaillé avec le gouvernement de Lee et à jouer un rôle majeur dans le développement du pays, les généraux israéliens ayant été chargés de la mise en place des services armés du pays après les troubles majeurs causés après son indépendance de la Malaisie en 1965. Aujourd’hui, une grande partie de l’armée du pays est basée sur le modèle de l’armée israélienne, concernant notamment les entrainements, la conscription et le devoir de réserve.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...