Le président brésilien assiste à la cérémonie de commémoration de la Shoah
Rechercher

Le président brésilien assiste à la cérémonie de commémoration de la Shoah

Michel Temer a déclaré que les 6 millions de juifs tués doivent servir de « leçon pour le futur et pour le présent »

Le président brésilien Michel Temer lors d'une cérémonie commémorative à l'occasion de la Journée internationale de commémoration de l'Holocauste, à la synagogue Congregacao Israelita Paulista den Sao Paulo, le 27 janvier 2017. (Crédit: Beto Barata/PR via JTA)
Le président brésilien Michel Temer lors d'une cérémonie commémorative à l'occasion de la Journée internationale de commémoration de l'Holocauste, à la synagogue Congregacao Israelita Paulista den Sao Paulo, le 27 janvier 2017. (Crédit: Beto Barata/PR via JTA)

RIO DE JANEIRO – Le président brésilien Michel Temer a assisté à la cérémonie qui s’est tenue dans la plus grande synagogue du pays, à l’occasion de la Journée internationale de la commémoration de l’Holocauste.

Le président a été convié pour l’office de dimanche à la synagogue Congregacao Israelita Paulista de Sao Paulo pour allumer 6 bougies en l’honneur des 6 millions de victimes juives de l’Holocauste. La journée officielle de commémoration remonte à vendredi.

« Se souvenir de l’Holocauste, de sa douleur et de sa détresse est une forme de préparation pour le futur », a déclaré Temer. « Elle nous sert de leçon à tous. Après un jour, un mois, des années, des siècles, nous devons toujours nous souvenir de l’Holocauste, parce que c’est une leçon pour le futur et le présent ».

D’autres dignitaires étaient présents, notamment le ministre des Affaires étrangères Jose Serra, le gouverneur de Sao Paulo Geraldo Alckmin, et le maire de Sao Paulo, Joao Doria.

« Combien de propos ont été tenus pour dénoncer l’intolérance qui frappe le monde », a ajouté Temer. « Puisse cet acte se répercuter sur le pays et dans le monde à cette époque où l’intolérance et d’abus sévissent, et puisse-t-il rassembler et réunifier le peuple. »

Certains auront interprété les propos de Temer comme une référence indirecte au décret anti-immigration signé par le président américain Donald Trump, a indiqué le site d’information G1.

La Congregacao Israelita Paulista est une communauté fondée par de réfugiés allemands en 1936. C'est la plus grande synagogue du Brésil, et rassemble 2 000 familles affiliées aux mouvements conservateurs et réformés. (Crédit : CIP via JTA)
La Congregacao Israelita Paulista est une communauté fondée par de réfugiés allemands en 1936. C’est la plus grande synagogue du Brésil, et rassemble 2 000 familles affiliées aux mouvements conservateurs et réformés. (Crédit : CIP via JTA)

Temer, 75 ans, est un homme politique du centre. Il a pris le pouvoir en mai dernier, après la destitution de Dilma Rousseff, de gauche, dont le parti travailliste était ouvertement anti-Israël. Temer, fils d’immigrants libanais maronites, occupe le poste de vice-président depuis 2011.

La Congregacao Israelita Paulista est une communauté qui rassemble 2 000 familles affiliées aux mouvements conservateurs et réformés.

Le Brésil compte une population d’environ 120 000 juifs, dont la moitié réside à Sao Paulo. En 2016, près de 700 brésiliens ont immigré en Israël, soit plus de 3 fois la moyenne annuelle de 200 brésiliens, un record pour le pays d’Amérique du sud.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...