Le Quartet espère des « négociations significatives » entre Israël et Palestiniens
Rechercher

Le Quartet espère des « négociations significatives » entre Israël et Palestiniens

Les émissaires du Quartet ont tenu mardi une rencontre virtuelle pour discuter "le retour à des négociations significatives menant à la solution à deux États"

Le président américain Joe Biden s'exprime dans le Bureau ovale de la Maison Blanche à Washington, le 2 février 2021. (Crédit : AP Photo/Evan Vucci)
Le président américain Joe Biden s'exprime dans le Bureau ovale de la Maison Blanche à Washington, le 2 février 2021. (Crédit : AP Photo/Evan Vucci)

Dans leur première réunion depuis l’arrivée à la Maison-Blanche de Joe Biden, les émissaires du Quartet pour le Proche-Orient ont appelé dans la nuit de mardi à mercredi à la reprise de « négociations significatives » entre Israël et les Palestiniens.

Les émissaires du Quartet (Russie, États-Unis, Union européenne, ONU) ont tenu mardi, jour des élections législatives israéliennes, une rencontre virtuelle pour discuter « le retour à des négociations significatives menant à la solution à deux États », une Palestine indépendante aux côtés d’Israël, ont-ils indiqué dans un communiqué.

Les membres du Quartet ont aussi appelé Palestiniens et Israéliens à « éviter toute action unilatérale qui pourrait compliquer la mise en œuvre de cette solution à deux États », poursuit le communiqué en référence notamment à l’essor des implantations israéliennes et aux vélléités d’annexation de pans de la Cisjordanie par Israël, projet annulé ou retardé l’an dernier dans le cadre des accords avec les Émirats arabes unis.

Environ 3,1 millions de Palestiniens vivent aujourd’hui en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, et plus de 675 000 Israéliens dans des implantations jugées illégales par le droit international. 

Le nouveau président américain Joe Biden s’est montré critique à l’encontre des implantations et s’est engagé à intensifier les efforts en vue de la création d’un État palestinien.

Si le Quartet a plaidé mardi soir pour la reprise de pourparlers de paix israélo-palestiniens, depuis des années au point mort, il n’a toutefois pas évoqué les modalités pour convaincre les parties de s’y joindre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...