Le rabbin d’Ivanka Trump parmi les orateurs de la Convention des républicains
Rechercher

Le rabbin d’Ivanka Trump parmi les orateurs de la Convention des républicains

Alors qu'il se trouve au centre d'une polémique en Israël du fait de conversions controversées, Haskel Lookstein apportera son soutien à Donald Trump

Le rabbin Haskel Lookstein devant sa synagogue à Kehilath Jeshurun endommagée par un incendie, le 11 juillet 2011 (Crédit : Michael Loccisano/Getty Images/via JTA)
Le rabbin Haskel Lookstein devant sa synagogue à Kehilath Jeshurun endommagée par un incendie, le 11 juillet 2011 (Crédit : Michael Loccisano/Getty Images/via JTA)

Le rabbin new-yorkais Haskel Lookstein qui a converti la fille de Donald Trump, Ivanka, et est actuellement au centre d’une polémique dans les tribunaux rabbiniques israélien, fera partie des orateurs à la Convention nationale républicaine, ont rapporté les organisateurs.

Ivanka figure elle-même parmi les orateurs à Cleveland, tout comme les trois autres enfants de Trump et sa femme Melania.

Mercredi, la cour suprême rabbinique d’Israël a mis en doute une autre conversion effectuée par Lookstein et a contraint une femme à subir une conversion accélérée afin de se marier. Cette décision a largement été critiquée. Le groupe a justifié que Lookstein ne figurait pas sur la liste des rabbins américains qui peuvent effectuer des conversions.

Lookstein est le rabbin émérite de Kehilath Jeshurun, la congrégation orthodoxe de Manhattan à laquelle se rendent Ivanka Trump et son mari Jared Kushner.

La liste des orateurs pour la convention, qui commence la semaine prochaine, mettra également en vedette le propriétaire de casinos de Las Vegas, Phil Ruffin, l’acteur et ancien mannequin de sous-vêtements Antonio Sabato Jr., et la star du football universitaire, Tim Tebow.

Et dans un affront à la candidate démocrate Hillary Clinton, Mark Geist et John Tiegen prendront également la parole lors de la convention, tous deux sont des survivants de l’attaque mortelle de 2012 contre le consulat diplomatique américain à Benghazi, en Libye.

« Cette gamme impressionnante d’anciens combattants, de politiques venus de l’étranger, de chefs religieux et de ceux qui connaissent Donald Trump le mieux – sa famille et ses amis de longue date – représente une section transversale de gens vrais faisant face aux mêmes défis que tous les ménages américains », a affirmé le porte-parole de Trump, Jason Miller.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...