Le sénateur républicain de l’Iowa quitte son parti à cause de Trump
Rechercher

Le sénateur républicain de l’Iowa quitte son parti à cause de Trump

David Johnson se demande si le candidat ciblera les Juifs

Donald Trump a été plusieurs fois comparé à Adolf Hitler pendant la campagne électorale. (Crédit : Wikimedia Commons, Tom Pennington/Getty Images via JTA)
Donald Trump a été plusieurs fois comparé à Adolf Hitler pendant la campagne électorale. (Crédit : Wikimedia Commons, Tom Pennington/Getty Images via JTA)

Un législateur de l’État d’Iowa qui quitte le Parti Républicain à cause de Donald Trump se demande si la prochaine cible ne sera pas les Juifs.

David Johnson, sénateur d’état, à déclaré à The Guardian mardi que son point de rupture était les attaques avec des références racistes de Trump sur les origines mexicaines d’un juge en charge d’un procès contre l’université Trump, accusée d’avoir escroqué des clients.

« Je n’ai jamais soutenu M. Trump, à aucun moment, mais ce que je qualifie de remarques racistes et de djihad judiciaire est la goutte d’eau qui fait déborder le vase », explique Johnson, déclarant qu’il serait maintenant inscrit sans parti.

Johnson, qui déclare que son père était parmi les premiers soldats à libérer les prisons nazies à la fin de la Seconde Guerre mondiale, dit qu’il a aussi été offensé par l’appel de Trump à interdire l’accès aux Musulmans aux États-Unis, et se demande si les Juifs ne seront pas les prochains.

« J’ai été éduqué sans entendre d’insultes ou de commentaires racistes. Si nous empêchons les Musulmans de voyager aux Etats-Unis, qui seront les prochains ? », s’est-il interrogé. « Allons-nous nous en prendre aux Juifs ? »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...