Le sosie de Clooney peut continuer de faire de la pub pour Espresso Club
Rechercher
'What else'

Le sosie de Clooney peut continuer de faire de la pub pour Espresso Club

La marque Nespresso avait porté plainte contre son concurrent israélien car il mettait en scène un faux George Clooney

Capture d’écran du sosie de George Clooney dans la pub de la société israélienne Expresso club (Crédit : YouTube)
Capture d’écran du sosie de George Clooney dans la pub de la société israélienne Expresso club (Crédit : YouTube)

Après avoir perdu son procès contre Expresso Club, Nestlé a fait appel mercredi de la décision de la Cour de district de Tel-Aviv qui a autorisé Expresso Club à continuer à diffuser ses publicités avec le sosie de George Clooney.

La marque israélienne Espresso Club avait récemment diffusé un spot publicitaire mettant en scène un sosie de George Clooney sortant d’une boutique Nespresso.

La scène met aux prises ce faux George Clooney avec un Israélien qui lui explique, à sa manière, à quel point il a eu tort de ne pas se rendre chez Espresso Club.

La réponse du géant du café Nespresso, propriété du groupe Nestlé, n’a pas tardé et c’est par voie judiciaire que les deux protagonistes ont poursuivi leurs échanges.

Nespresso invoque que son concurrent israélien fait une utilisation parasitaire de George Clooney et a demandé l’interdiction de ces publicités qui tournent la marque en dérision ainsi que le paiement de 200 000 dollars de dommages et intérêts.

Un tribunal de Tel-Aviv vient de rendre sa décision dans cette affaire et a rejeté la demande de Nespresso aux motifs que la société israélienne vise une tout autre clientèle que son concurrent, motivée principalement par une économie d’argent, rapporte le quotidien économique Calcalist.

Nespresso a en outre été condamné à payer les frais de justice de la société Espresso Club, des frais qui s’élèvent à 58 500 shekels.

Le tribunal a également jugé que l’image de Clooney n’était pas protégée par la loi en matière de propriété intellectuelle.

A défaut, l’acteur ne pourrait pas participer à un quelconque projet commercial en dehors de Nespresso. Autrement, son image appartiendrait exclusivement à la société et il serait incapable d’annoncer d’autres produits.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...