Le transporteur israélien El Al annonce un vol cargo pour les Emirats
Rechercher

Le transporteur israélien El Al annonce un vol cargo pour les Emirats

Le Boeing 747 doit décoller le 16 septembre de l'aéroport Ben Gurion de Tel Aviv pour faire un crochet par Liège, en Belgique, avant de se rendre à Dubaï, aux Emirats arabes unis

Un avion d'El Al décolle de l'aéroport international Ben Gurion, le 3 septembre 2014. (Moshe Shai/Flash90)
Un avion d'El Al décolle de l'aéroport international Ben Gurion, le 3 septembre 2014. (Moshe Shai/Flash90)

Le transporteur israélien El Al a annoncé jeudi un vol cargo dès septembre pour les Emirats dans la foulée du premier vol commercial entre les deux pays qui doivent établir des liaisons directes dans le cadre de la normalisation de leurs relations.

Le Boeing 747 doit décoller le 16 septembre de l’aéroport Ben Gurion de Tel Aviv pour faire un crochet par Liège, en Belgique, avant de se rendre à Dubaï, aux Emirats arabes unis, a indiqué EL Al dans un communiqué.

Il transportera du « matériel agricole et high-tech », a ajouté le transporteur israélien, précisant que cette nouvelle route cargo Tel Aviv/Liège/Dubaï allait faire l’objet d’un vol par semaine dans un futur proche.

« Le vol cargo hebdomadaire d’El Al vers Dubaï va permettre aux entreprises israéliennes de faire de l’import/export via Dubaï et d’accéder à l’Asie aussi via Dubaï », a ajouté la compagnie israélienne, d’ailleurs en difficultés financières, dans un communiqué.

Interrogé par l’AFP, un porte-parole d’EL Al n’a pas précisé à partir de quelle date cette route cargo serait hebdomadaire ni indiqué pourquoi le vol transitait par l’Europe avant de se rendre en sens inverse dans le Golfe.

En juin, un avion cargo du transporteur émirati Etihad s’était posé à l’aéroport Ben Gurion de Tel Aviv chargé d’aide pour les Palestiniens. Mais l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas avait décliné cette aide affirmant que son envoi n’avait pas été coordonné au préalable avec les Palestiniens mais avec Israël.

Les Emirats et Israël ont depuis annoncé un accord de normalisation de leurs relations avec à la clé la promesse d’échanges commerciaux dans les secteurs notamment de l’agriculture, des technologies et du tourisme.

Cette semaine un « premier vol commercial direct » entre les deux pays et au départ de Tel Aviv s’est posé à Abou Dhabi, aux Emirats arabes unis, après avoir survolé de surcroît l’espace aérien de l’Arabie saoudite, pays du Golfe qui n’entretient pas de relations officielles avec Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...