L’église australienne revient sur les propos sur les origines palestiniennes de Jésus
Rechercher

L’église australienne revient sur les propos sur les origines palestiniennes de Jésus

Suite à un un article critiquant Israël, Uniting Church affirme que Jésus était un Juif, né dans la province romaine occupée de Judée

Scan d'une gravure allemande de Jésus datant du 19e siècle (Crédit : Domaine public, oeuvre d'art)
Scan d'une gravure allemande de Jésus datant du 19e siècle (Crédit : Domaine public, oeuvre d'art)

Sydney – Jésus n’était pas un Palestinien, a affirmé une église principale en Australie après que l’Executive Council of Australian Jewry a dénoncé un article publié dans un journal politique qui affirmait que le lieu de naissance de Jésus se nommait la Palestine.

L’article a été écrit par deux membres palestiniens de l’Australia Palestine Advocacy Network, qui a des liens avec l’Uniting Church of Australia et est apparu dans la publication en ligne New Matilda.

L’Australia Palestine Advocacy Network entretient des relations avec l’Uniting Church of Australia, la troisième communauté chrétienne du pays par le biais du réseau œcuménique Palestine-Israël.

Dans l’article, Samah Sabawi et Bassam Dally ont écrit : « Une délégation officielle représentant notre pays en Israël a ajouté l’huile sur les flammes de l’extrémisme à l’étranger en applaudissant leurs preuves des violations des droits de l’Homme et en insultant les descendants vivants du Christ dans sa maison de naissance en Palestine ».

Dans sa lettre au président de l’Uniting Church of Australia, Stuart McMillan, le directeur exécutif de l’ECAJ, Peter Wertheim, ont écrit : « L’affirmation que Jésus était un Palestinien et que la population arabe palestinienne d’aujourd’hui sont ses ‘descendants vivants’ est si absurde et offensante qu’elle mérite une réfutation immédiate et substantielle ».

Wertheim a fait références aux tentatives de continuer à « effacer la judéité de Jésus et les origines communes du christianisme et du judaïsme, et de prétendre que la Terre Sainte n’a pas d’histoire juive nationale ou religieuse ».

En réponse, McMillan a écrit : « Je tiens à vous assurer et la communauté juive que l’Uniting Church n’accepta pas l’idée que Jésus était palestinien. Nous affirmons que Jésus et la plupart de ses premiers disciples étaient Juifs. Nous notons que Jésus est né ni en Israël ni en Palestine, mais dans la province romaine occupée de la Judée, et qu’il est tout à fait inapproprié pour quiconque de tenter de revendiquer du capital politique de la naissance de Jésus à Bethléem pour renforcer les revendications de chacun des [deux] ‘côtés’ du conflit israélo-palestinien ».

Wertheim a déclaré au JTA qu’il allait rencontrer le mois prochain McMillan pour s’entretenir de la question.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...