Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

Les appels à la conscription envoyés à plus de recrues que prévu, créent une « crise de foi »

Des étudiants dont les programmes de formation se terminaient en juin et auraient dû être incorporés plus tard ont déjà reçu leurs appels

De jeunes Israéliens participent à un programme de préparation à l'armée sur la plage de Nahariya, le 8 septembre 2022 (Crédit : Michael Giladi/Flash90)
De jeunes Israéliens participent à un programme de préparation à l'armée sur la plage de Nahariya, le 8 septembre 2022 (Crédit : Michael Giladi/Flash90)

Des étudiants participant à des programmes de préparation à l’armée qui n’avaient pas été désignés pour une conscription anticipée ont reçu inopinément des convocations, ce qui a suscité leur colère.

Des centaines d’étudiants inscrits dans des formations à l’armée, dans des programmes de service communautaire volontaire et dans des yeshivot ont reçu leur ordre de conscription militaire anticipée hier après-midi, alors que Tsahal avait annoncé qu’elle enverrait environ 1 300 convocations. Ces étudiants auraient dû terminer leur programme en juin et être incorporés un peu plus tard.

Les avis ont cependant été envoyés à un plus grand nombre d’étudiants que ce qui avait été convenu, ainsi qu’à des étudiants qui ne figuraient pas sur les listes convenues, selon des responsables et des étudiants. On ignore le nombre exact d’appels supplémentaires qui ont été envoyés en tout.

Dans certaines académies de formation militaire, plus du double du nombre convenu d’étudiants a reçu des convocations, a déclaré un responsable de l’académie, sous le couvert de l’anonymat.

L’accord concernant le recrutement anticipé a été modifié « sans nous consulter », ce qui a provoqué une « crise de confiance » entre le personnel et les étudiants, ainsi qu’entre l’administration de l’académie et le ministère de la Défense, ajoute le fonctionnaire.

Le responsable a par ailleurs précisé que les yeshivot religieuses sionistes avaient reçu « exactement » le nombre d’appels convenu.

Il existe « une distinction très nette » entre la manière dont Tsahal et le ministère de la Défense traitent les yeshivot et la manière dont ils traitent les académies militaires et les programmes de service civil volontaire, a souligné le responsable.

Tsahal et le ministère de la Défense avaient précédemment annoncé qu’environ 850 stagiaires seraient incorporés dans des programmes de préparation à l’armée et de service communautaire, et environ 150 autres dans des yeshivot sionistes, l’accent étant mis sur ceux qui doivent déjà s’enrôler cette année. Le nombre d’étudiants de yeshivot devant être incorporés plus tôt a été porté à 450 à la suite de protestations.

Dans un communiqué, Tsahal a affirmé que « toutes les nouvelles recrues ont été tirées d’une liste de noms qui a été envoyée à l’avance aux organisations. Il n’y eu aucun changement dans le nombre d’incorporations prévues, qui a pris en compte les recommandations des organisations ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.