Rechercher

Les Emirats arabes unis participeront au défilé aérien de Yom HaAtzmaout

Deux transporteurs aériens émiratis, Ethihad Airways et Wizz Air Abu Dhabi, seront aux côtés des compagnies israéliennes pour un vol qui succèdera au défilé aérien militaire

Un officiel émirati se trouve près d'un avion d'El Al qui transportait une délégation américano-israélienne aux EAU suite à un accord de normalisation, à son arrivée à l'aéroport d'Abu Dhabi, dans le tout premier vol direct d'Israël aux EAU, le 31 août 2020. (KARIM SAHIB / AFP)
Un officiel émirati se trouve près d'un avion d'El Al qui transportait une délégation américano-israélienne aux EAU suite à un accord de normalisation, à son arrivée à l'aéroport d'Abu Dhabi, dans le tout premier vol direct d'Israël aux EAU, le 31 août 2020. (KARIM SAHIB / AFP)

Les Émirats arabes unis vont participer pour la toute première fois depuis la normalisation des liens avec l’État juif au spectacle aérien très populaire de Yom HaAtzmaout en Israël.

C’est l’Association israélienne des pilotes de ligne qui est à l’origine de cette initiative. L’événement – qui a été appelé le défilé aérien de la Paix 2022 – marquera cette 74e Journée de l’indépendance israélienne en exhibant les avions civils des transporteurs aériens israéliens et émiratis, a annoncé le site Ynet dans la journée de dimanche.

Ce vol civil, qui suivra le traditionnel spectacle aérien des avions militaires, décollera à 12h45, le 5 mai, reliant Akko, dans le nord, à Ashdod dans le sud.

Ce défilé aérien aura lieu à une altitude relativement basse de mille pieds, ce qui permettra d’avoir l’opportunité de réellement admirer les avions.

Selon le site internet, El Al fera voler un Boeing 787 Dreamliner; Israir Airlines, un appareil Airbus A-320; Arkia, un avion Embraer 195; CAL Cargo Air Lines, un Boeing 747; et Ayit Aviation and Tourism, deux avions Embraer.

Du côté émirati, Ethihad Airways présentera un Airbus A350 et Wizz Air Abu Dhabi, un Airbus A320neo.

« C’est un vol de pilotes qui prouvera que la coopération est faisable, qu’elle n’est pas seulement une déclaration d’intention », a commenté le capitaine Maydan Bar, président de l’Association israélienne des pilotes de ligne.

« Je félicite de tout mon cœur les pilotes venus des États du Golfe pour prendre part à notre vol de la paix et nous souhaitons réellement mettre en place une coopération continue et croissante entre nous. De plus, ces vols démontrent sans ambiguïté la force de l’aviation civile israélienne », a-t-il continué.

« Les firmes qui ont dû, au cours de ces deux dernières années, affronter le défi de la pandémie de coronavirus ont depuis repris pleinement leurs activités – et même plus d’activités que ce n’était le cas auparavant. La variété des avions qui participent au défilé montrent que l’aviation israélienne est centrale dans le monde et qu’elle a un potentiel énorme. Joyeuse journée de l’Indépendance ! »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...