Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Les Israéliens célèbreront Pessah en laissant une chaise vide à table pour les otages

Pour la fête, qui commence lundi soir, des familles d'otages retenus à Gaza appellent à ne pas oublier les captifs, insistant sur la responsabilité du gouvernement à les ramener à la maison

Photos des otages du kibboutz Nir Oz placés sur des chaises et des tables lors d'un événement pré-Pessah, dans la salle à manger du kibboutz le 11 avril 2024. (Crédit : Liron Moldovan/Flash90)
Photos des otages du kibboutz Nir Oz placés sur des chaises et des tables lors d'un événement pré-Pessah, dans la salle à manger du kibboutz le 11 avril 2024. (Crédit : Liron Moldovan/Flash90)

Des familles d’otages retenus dans la bande de Gaza ont appelé samedi les Israéliens à laisser une chaise vide lors du repas rituel de seder lundi soir, qui marque le début de la fête juive de Pessah, pour ne pas les oublier.

« La nuit de seder approche, et cette année, nous allons devoir laisser une chaise vide », a lancé Ofir Angrest dont le frère Matan est otage depuis le 7 octobre, lors du rassemblement hebdomadaire des familles devant des centaines de personnes sur une place de Tel Aviv.

Avant de s’adresser au gouvernement de Benjamin Netanyahu : « je me tourne vers vous, ça suffit ! Après plus de six mois, vous me manquez tout simplement de respect, ainsi qu’aux autres familles des otages ! »

Le président israélien, Isaac Herzog, avait lui aussi appelé vendredi les familles israéliennes à laisser « une chaise vide » pour le seder, dans une vidéo postée sur X.

253 personnes avaient été enlevées lors de l’assaut barbare du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre ; 129 restent retenues à Gaza, dont 34 sont mortes d’après des responsables israéliens. Une centaine avaient été libérées à la faveur d’une trêve fin novembre.

Sofi Cohen Ben Dor, la fille du célèbre espion israélien Eli Cohen, s’est également exprimée lors du rassemblement. Son père est mort pendu à Damas en 1965 après avoir infiltré les cercles du pouvoir dans la capitale syrienne au début des années 1960, et sa dépouille n’a jamais été ramenée en Israël.

Illustration : L’espion israélien Eli Cohen, une montre retrouvée par le Mossad au poignet, en Syrie sur une photo no-datée publiée en 2018. (Crédit : Bureau du Premier ministre)

« Israël n’a pas réuni les conditions pour ramener son corps pour qu’il soit enterré en Israël », a-t-elle dit, rappelant que « des promesses ont était faites » mais que le corps de son père se trouvait « depuis 60 ans dans un endroit inconnu en Syrie ».

Plusieurs milliers de personnes, selon un journaliste de l’AFP, ont manifesté au même moment à Tel Aviv contre le gouvernement Netanyahu.

Son principal opposant, le chef de l’opposition Yaïr Lapid, a de nouveau appelé à des élections législatives anticipées dans son discours devant des manifestants rassemblés à Haïfa, au nord d’Israël.

« Ce gouvernement est un désastre pour le pays », a-t-il affirmé.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.