Les Juifs forment une « nation méprisable », dit un juge polonais sur Internet
Rechercher

Les Juifs forment une « nation méprisable », dit un juge polonais sur Internet

Le magistrat reconnaît avoir publié le commentaire en 2015 mais ne sera pas poursuivi en raison de son immunité

Jarosław Dudzicz, président du tribunal de Gorzów Wielkopolski en Pologne (Crédit : Twitter)
Jarosław Dudzicz, président du tribunal de Gorzów Wielkopolski en Pologne (Crédit : Twitter)

VARSOVIE – Un juge polonais a qualifié les Juifs de « nation méprisable et dégoûtante » sur un forum en ligne au cours de l’année 2018.

Jarosław Dudzicz avait été promu, en 2017, président du tribunal de Gorzów Wielkopolski par le ministre de la Justice Zbigniew Ziobro.

Mais alors qu’il était membre du Conseil national du système judiciaire, il avait écrit sur le forum d’un journal en ligne que les Juifs formaient « une nation méprisable et sale, ils ne méritent rien ».

Le commentaire a été relevé jeudi par le journal Gazeta Wyborcza.

Selon l’article, le message avait été écrit par un abonné utilisant le pseudonyme « jorry123 » en réponse à un article sur le Congrès Juif mondial. Un résident de Wroclaw avait signalé le commentaire au bureau du procureur qui avait déterminé que son auteur était Dudzicz, qui était alors juge de district.

Le magistrat avait admis avoir publié le commentaire sur le forum internet. Il n’avait pas toutefois été poursuivi en raison de son immunité de juge.

Sous les termes de la loi polonaise, un individu peut-être emprisonné pour trois ans de prison maximum pour insulte publique contre un groupe en raison de son affiliation nationale, ethnique, raciale ou religieuse.

Selon Gazeta Wyborcza, « jorry123 » avait posté d’autres messages haineux. Sous un article consacré à l’historien Jan Tomasz Gross, qui est spécialiste de la complicité polonaise pendant la Shoah, il avait écrit : « les menteurs juifs et allemands contre la Pologne et les Polonais ».

Il avait qualifié le pogrom de Kielce de « provocation communiste » et indiqué que dans la mesure où la majorité des Juifs était communiste, « ces Juifs se sont dressés contre d’autres Juifs pour justifier davantage de guerre ».

Interrogé par la Gazeta Wyborcza, Dudzicz a déclaré ne se souvenir de rien.

En 2018, Dudzicz est devenu membre du Conseil national du système judiciaire qui est chargé de sauvegarder l’indépendance des tribunaux polonais.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...