Rechercher

Les prix de l’essence vont légèrement baisser après la réduction de la taxe

Liberman annonce que l’État renonce à un demi shekel par litres d’essence, et que cette baisse entrait en vigueur immédiatement

Le ministre des Finances Avigdor Liberman s'exprime lors d'une conférence de presse, présentant une nouvelle réforme sur le logement, dans les bureaux du ministère des Finances à Jérusalem, le 31 octobre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre des Finances Avigdor Liberman s'exprime lors d'une conférence de presse, présentant une nouvelle réforme sur le logement, dans les bureaux du ministère des Finances à Jérusalem, le 31 octobre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre des Finances, Avigdor Liberman, a déclaré mardi que l’État renonçait à un demi shekel de taxe par litre de carburant, afin de faire baisser le prix de l’essence.

Depuis ce mois-ci, les Israéliens paient 7,44 shekels par litre d’essence sans plomb, dont plus de la moitié en taxes. Le prix est de 0,39 shekels de plus qu’en mars. Avec la baisse des prix, les Israéliens ne paieront que la modique somme de 6,94 shekels par litre.

M. Liberman a assuré que le changement serait « immédiat », bien que les prix des carburants israéliens ne soient mis à jour qu’au début de chaque mois.

« Nous n’amassons pas pour mettre de l’argent de côté au ministère des Finances ; s’il y la possibilité d’améliorer les choses et si l’on peut rendre l’argent aux citoyens, alors c’est ce que nous devons faire, et maintenant nous avons l’opportunité de rendre un demi shekel de la taxe sur un litre de sans plomb ou sur un litre de diesel. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...