Les résultats du Sénat pourraient faire de Schumer le premier juif chef de la majorité
Rechercher

Les résultats du Sénat pourraient faire de Schumer le premier juif chef de la majorité

Le natif de Brooklyn pourrait faire l’histoire si les démocrates reprennent le contrôle du Sénat ; les sondages montrent que les partis sont au coude-à-coude

Le sénateur Chuck Schumer (démocrate, New York) au troisième jour de la convention démocrate nationale à Philadelphie, le 27 juillet 2016. (Crédit : Joe Raedle/Getty Images via JTA)
Le sénateur Chuck Schumer (démocrate, New York) au troisième jour de la convention démocrate nationale à Philadelphie, le 27 juillet 2016. (Crédit : Joe Raedle/Getty Images via JTA)

JTA – On prend peu de risques à affirmer que Chuck Schumer sera réélu sénateur de New York mardi. Il mène son opposante républicaine d’environ 39 points dans tous les sondages importants.

Mais les sondages ne montrent pas le tournant que l’histoire de Schumer pourrait bientôt prendre : si les démocrates reprennent le contrôle du Sénat, le natif de Brooklyn pourrait devenir le premier juif à diriger la majorité de l’histoire américaine.

Les élections au Sénat étaient mardi après-midi encore trop serrées pour se prononcer dans plusieurs états, comme le Missouri et l’Indiana.

Si les démocrates ne peuvent pas remporter le Sénat, Schumer succèdera au sénateur sortant Harry Reid comme chef de la minorité au Sénat. Reid avait choisi Schumer pour lui succéder quand il a annoncé sa retraite en mars.

Le commentateur libéral Lawrence O’Donnell a souligné l’histoire juive qui allait se faire pendant son émission « The Last Word » sur MSNBC lundi soir.

Le Capitole à Washington D.C., siège du Congrès. (Crédit : domaine public)
Le Capitole à Washington D.C., siège du Congrès. (Crédit : domaine public)

« Que personne n’ait semblé remarquer que nous sommes sur le point d’élire le premier dirigeant juif du Sénat est une preuve des progrès faits au cours des siècles dans la guerre américaine contre l’antisémitisme », a déclaré O’Donnell pendant un passage de son émission opposant l’enfance de Schumer à celle d’un autre New-yorkais, Donald Trump.

« Ce qui était autrefois inimaginable est à présent banal. C’est à ça que le progrès ressemble. C’est à ça que le 21e siècle est censé ressembler », a ajouté O’Donnell.

En racontant l’histoire des familles Schumer et Trump, O’Donnell a expliqué que le père de Donald, Fred, avait été une fois arrêté à un rassemblement du Ku Klux Klan. La famille juive de Schumer aurait été la cible du KKK pendant l’enfance de Chuck à Brooklyn, a souligné O’Donnell.

Le personnage public impétueux de Schumer – Politico parle de lui comme un « expert schmoozer » – s’oppose fortement aux manières conventionnelles de Reid, et les observateurs ont également remarqué ce contraste.

« Le sénateur Schumer a bien plus d’intérêt à tenter de masser un message et à raconter une histoire que le sénateur Reid ne s’en est jamais occupé, [Reid] a toujours été un homme des coulisses, qui n’a jamais affirmé qu’il voulait être porte-parole du parti », a déclaré au Daily News de New York Jim Manley, ancien conseiller de Reid.

Puisque qu’il n’y a jamais eu de président juif de la Chambre, Schumer pourrait en théorie devenir le politique juif le plus puissant de l’histoire américaine.

C’est une autre étape de ce qui a été une année exceptionnelle pour les juifs américains, qui a vu Bernie Sanders devenir le premier politique juif à remporter des élections primaires présidentielles d’un parti important.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...