L’Europe célèbre le nouveau tunnel qui passe à travers les Alpes
Rechercher

L’Europe célèbre le nouveau tunnel qui passe à travers les Alpes

Le nouveau tunnel ferroviaire, le plus long du monde, permettra de décongestionner les routes européennes

De gauche à droite :  le Premier ministre italien Matteo Renzi, le président suisse Johann Schneider-Ammann, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande dans un train qui passe par le tunnel ferroviaire du Gothard, le 1er juin 2016 (Crédit : AFP / POOL / Peter Klauzner )
De gauche à droite : le Premier ministre italien Matteo Renzi, le président suisse Johann Schneider-Ammann, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande dans un train qui passe par le tunnel ferroviaire du Gothard, le 1er juin 2016 (Crédit : AFP / POOL / Peter Klauzner )

Alors que les responsables israéliens ont annoncé aujourd’hui que les travaux pour mettre en place le train à grande vitesse qui reliera Jérusalem et Tel Aviv ne prendront pas fin avant 2018, retardant d’un an la date prévue pour la fin des travaux, les leaders européens ont pu faire un tour triomphant dans le tunnel ferroviaire le plus long du monde, dont les travaux se sont finis à temps dans les profondeurs des Alpes suisses, pour aider à décongestionner et les échanges commerciaux en Europe.

Le tunnel « de base » du Saint Gothard, long de 57 kilomètres, est une grande réalisation en ingénierie dans les profondeurs des sommets enneigés, a nécessité 17 ans de travaux et a couté 12,2 milliard de francs suisses.

Le tunnel ferroviaire bat tous les records : il éclipse le Seikan Tunnel du Japon, long de 53,8 kilomètres, qui précédemment était le plus long du monde, et est à 2,3 kilomètres à sa profondeur maximale.

Le tunnel vise à réduire les temps de trajet, à décongestionner les autoroutes et a attiré les cargos pour éviter qu’ils ne soient transporté dans des camions polluants qui traverse l’Europe du nord au sud. Une fois qu’il entrera en service en décembre, le tunnel pourra être emprunté par 260 trains de marchandises et 65 trains de passagers par jour.

La Suisse a sorti le grand jeu pour l’inauguration. La chancelière allemande, Angela Merkel, le président français, François Hollande et le Premier ministre italien, Matteo Renzi, se sont réunis pour les célébrations en grande pompe qui ont inclus des groupes de musique, des danseurs et même une chanson qui avait pour thème le tunnel.

https://youtu.be/JkpiiInnmO0

La présence de l’Union européenne n’est pas une grande surprise : le projet, un axe nord-sud en passant par le Suisse, qui n’est pas membre de l’UE, a reçu le soutien financier et l’expertise de l’Union européenne.

Et même si la Suisse ne fait pas partie du bloc des 28, le réseau ferroviaire de l’UE bénéficiera de ce raccourci à travers les Alpes, surtout sur la route entre l’Allemagne et l’Italie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...