Israël en guerre - Jour 227

Rechercher

L’hélicoptère de Kohavi a subi une panne de moteur, tombant à 30 mètres du sol

Les militaires rapportent que l'équipage a réussi à faire voler l'hélicoptère vers la base voisine ; la vie de Kohavi et des autres officiers n’auraient pas été en danger

Judah Ari Gross est le correspondant du Times of Israël pour les sujets religieux et les affaires de la Diaspora.

L'ambassadeur israélien aux Nations unies Danny Danon, à gauche, avec le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, au centre, et l'adjoint au chef d'État-major Aviv Kohavi, dans un hélicoptère, étudient la situation à la frontière entre Gaza et Israël, le 30 août 2017. (Crédit : Israel UN/Shlomi Amsalem)
L'ambassadeur israélien aux Nations unies Danny Danon, à gauche, avec le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, au centre, et l'adjoint au chef d'État-major Aviv Kohavi, dans un hélicoptère, étudient la situation à la frontière entre Gaza et Israël, le 30 août 2017. (Crédit : Israel UN/Shlomi Amsalem)

Un hélicoptère de transport avec à son bord le chef d’état-major de l’armée a fait face à un dysfonctionnement technique dans les airs la semaine dernière, le forçant à effectuer un atterrissage d’urgence sur une base voisine après avoir chuté à quelque 30 mètres du sol, selon une information de la télévision.

L’armée israélienne, qui a confirmé l’incident, a déclaré que celui-ci n’avait pas mis en danger la vie des militaires. Cependant, la Douzième chaîne, qui a rapporté en premier l’information, a déclaré que l’incident avait presque conduit à une « catastrophe » en raison d’une mauvaise gestion de la situation par l’équipage.

Selon l’armée, l’un des moteurs de l’hélicoptère Black Hawk a connu un « dysfonctionnement technique » lors du transport du chef d’état-major Aviv Kohavi et d’autres officiers de haut-rang.

« Les actions immédiates entreprises par l’équipage leur ont permis de gérer le dysfonctionnement en toute sécurité, et à aucun moment il n’y a eu de menace pour la vie des passagers », a déclaré l’armée.

Photo d’illustration : Un hélicoptère UH-60 Black Hawk hélitreuille un membre de l’unité 669 de recherche et de secours en 2013. (Crédit : Ofer Zidon/Flash90)

Cependant, selon la Douzième chaîne, l’équipage de conduite n’a pas réagi correctement, arrêtant le moteur en fonctionnement et non celui en panne, causant une grande perte d’altitude – les faisant tomber jusqu’à environ 30 mètres du sol – avant qu’ils ne corrigent leur erreur, permettant à l’appareil de se stabiliser.

L’hélicoptère, qui transportait Kohavi depuis la Knesset à Jérusalem vers une base militaire non identifiée, a pu atterrir à la base aérienne de Tel Nof dans le centre d’Israël, à partir duquel un deuxième hélicoptère l’a transporté pour terminer le reste du trajet, a rapporté l’armée.

L’armée a déclaré que l’incident faisait l’objet d’une enquête.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.