L’homme politique et industriel de l’armement Serge Dassault est mort
Rechercher

L’homme politique et industriel de l’armement Serge Dassault est mort

Le sénateur devait être jugé la semaine prochaine en appel pour blanchiment de fraude fiscale, après une condamnation à cinq ans d'inéligibilité et deux millions d'euros d'amende

Serge Dassault à Paris, le 17 octobre 2013 (Crédit : AFP/Archives Francois Guillot)
Serge Dassault à Paris, le 17 octobre 2013 (Crédit : AFP/Archives Francois Guillot)

L’homme politique français et industriel de l’armement Serge Dassault est décédé lundi à l’âge de 93 ans, ont annoncé plusieurs sources concordantes à l’AFP.

M. Dassault, figure de l’industrie militaire et aéronautique française, et une des plus grandes fortunes du pays, est décédé à son bureau d’une « défaillance cardiaque », a précisé sa famille dans un communiqué publié par le quotidien Le Figaro, journal qu’il possédait.

Sénateur LR (droite) de l’Essonne, dans la région parisienne jusqu’à l’automne dernier, M. Dassault devait être jugé la semaine prochaine en appel pour blanchiment de fraude fiscale, après une condamnation en février 2017 à cinq ans d’inéligibilité et deux millions d’euros d’amende.

« La famille Dassault a la douleur de faire part du décès de M. Serge Dassault, aujourd’hui 28 mai 2018 dans l’après-midi, à son bureau du Rond-point des Champs-Élysées-Marcel-Dassault, (à Paris, ndlr) par suite d’une défaillance cardiaque, à l’âge de 93 ans. La famille et le groupe Dassault communiqueront ultérieurement les modalités de l’hommage qui sera rendu à M. Serge Dassault », selon le communiqué de sa famille.

Le fils de Marcel Dassault était devenu, en 1987, PDG de Dassault Industries, aujourd’hui le Groupe Dassault. Il avait choisi en juin 2014 Charles Edelstenne pour lui succéder à la tête du groupe.

Il avait quatre enfants, dont Olivier Dassault, député LR (droite).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...