Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Liban: un Russe arrêté pour soupçons d’espionnage au profit d’Israël

L'ambassade de Russie au Liban a indiqué qu'elle tentait d'obtenir des éclaircissements sur les circonstances de l'arrestation et d'avoir "un accès consulaire" au Russe arrêté

Des enfants passant à vélo devant une affiche du chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, dans le village frontalier libanais de Marwaheen, le 12 juillet 2023. (Crédit : Mohammed Zaatari/AP)
Des enfants passant à vélo devant une affiche du chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, dans le village frontalier libanais de Marwaheen, le 12 juillet 2023. (Crédit : Mohammed Zaatari/AP)

La justice militaire au Liban interroge un Russe arrêté pour soupçons d’espionnage au profit d’Israël, a indiqué lundi à l’AFP un responsable des services de sécurité libanais.

Le responsable a précisé que les autorités libanaises avaient arrêté cet homme il y a deux semaines, sur la base de renseignements transmis par le puissant Hezbollah pro-iranien, bête noire d’Israël.

Selon les informations du groupe chiite, ce Russe « a été recruté par les Israéliens qui lui avaient demandé de faire de la reconnaissance de permanences » du Hezbollah dans la banlieue sud de Beyrouth, qui abrite son quartier général, et dans le sud du Liban.

L’homme a été arrêté à l’aéroport international de Beyrouth alors qu’il tentait de quitter le Liban avec son épouse et leur enfant, selon la même source.

Après son arrestation, il a été déféré devant la justice militaire qui le soumet à un interrogatoire.

Vendredi, le directeur général par intérim des Forces de sécurité intérieure, le général Elias Baissari, avait annoncé « l’arrestation de deux personnes liées à l’ennemi israélien à l’aéroport de Beyrouth », sans préciser leur nationalité.

« Ce réseau était chargé de mener des opérations dans le pays », avait-il ajouté, sans plus de détails.

Dans un communiqué relayé par l’agence de presse russe Ria Novosti, l’ambassade de Russie au Liban a indiqué qu’elle tentait d’obtenir des éclaircissements sur les circonstances de l’arrestation et d’avoir « un accès consulaire » au Russe arrêté.

Le Liban et Israël, pays voisins, sont officiellement en état de guerre. Des dizaines de personnes ont été arrêtées par le passé pour « collaboration » avec l’Etat israélien.

En janvier 2022, 21 personnes avaient été arrêtées lors d’une opération sécuritaire visant à démanteler 17 réseaux d’espionnage pour le compte d’Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.