Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

Liban: Un Saoudien enlevé à Beyrouth liberé lors d’une « opération spéciale »

Le Premier ministre libanais salue le sauvetage d'un homme capturé dans un restaurant du front de mer de Beyrouth par des assaillants non identifiés déguisés en agents de sécurité

Illustration -- Une photo prise lors d'une tournée de presse organisée par l'armée montre un soldat de l'armée libanaise de la 6e brigade gardant la frontière libano-syrienne, le 28 août 2017 (Crédit : PATRICK BAZ / AFP)
Illustration -- Une photo prise lors d'une tournée de presse organisée par l'armée montre un soldat de l'armée libanaise de la 6e brigade gardant la frontière libano-syrienne, le 28 août 2017 (Crédit : PATRICK BAZ / AFP)

Un Saoudien enlevé à Beyrouth a été libéré par l’armée libanaise lors d’une « opération spéciale » à la frontière avec la Syrie, a annoncé l’armée dans un communiqué mardi, faisant état de l’arrestation de plusieurs ravisseurs.

Le ressortissant saoudien avait été enlevé dimanche par des inconnus déguisés en membres des forces de sécurité sur le front de mer à Beyrouth, selon une source sécuritaire à l’AFP.

Il a été « libéré par une patrouille des services de renseignements de l’armée lors d’une opération spéciale à la frontière avec la Syrie », a ajouté l’armée.

Neuf personnes ont été arrêtées, a annoncé le ministre de l’Intérieur Bassam Mawlawi lors d’une conférence de presse conjointe avec l’ambassadeur saoudien à Beyrouth, Walid Boukhari.

Le ministre a assuré que le citoyen saoudien « se portait bien ».

L’armée a par la suite indiqué qu’une de ses patrouilles avait perquisitionné les domiciles de personnes recherchées en lien avec l’enlèvement à Baalbeck dans la plaine de la Békaa (est), frontalière de la Syrie.

Les militaires ont également effectué une descente dans une usine de captagon –une drogue de synthèse répandue au Moyen-Orient – appartenant aux ravisseurs présumés.

Selon l’armée, des échanges de tirs ont eu lieu avec plusieurs personnes, sans faire de victime.

L’armée mène souvent des raids dans cette région à la recherche de trafiquants de drogue, notamment de captagon, dont le trafic est en plein essor au Liban ces dernières années.

Selon la chaîne saoudienne Al-Ikhbariya, le ressortissant saoudien travaille pour la compagnie aérienne nationale du royaume et ses ravisseurs avaient demandé une rançon, dans un pays en plein effondrement économique.

Les enlèvements de ressortissants de pays étrangers sont relativement rares au Liban ces dernières années.

Mais en raison de l’instabilité et des tensions diplomatiques entre le Liban et le royaume, les citoyens saoudiens doivent demander la permission des autorités du royaume avant de se rendre au Liban depuis octobre 2021.

Dans un communiqué, le Premier ministre Najib Mikati a souligné son attachement « au retour de tous les frères arabes au Liban » et affirmé que le pays était déterminé à « empêcher toute menace les visant, ainsi qu’à empêcher que le territoire libanais serve de base à toute action menaçant les pays arabes ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.