Liban: une ex-chef de la police aurait « fabriqué » une affaire contre un acteur
Rechercher

Liban: une ex-chef de la police aurait « fabriqué » une affaire contre un acteur

Le dramaturge et acteur libanais Ziad Itani avait été arrêté en novembre pour avoir "collaboré et communiqué" avec l'Etat hébreu ; il avait été été innocenté et relâché en mars

Une photo prise le 18 juillet 2013 montre me chanteur et acteur libanais Ziad Itani sur scène à Beyrouth (Crédit : AFP/Anwar Amro)
Une photo prise le 18 juillet 2013 montre me chanteur et acteur libanais Ziad Itani sur scène à Beyrouth (Crédit : AFP/Anwar Amro)

Une responsable de la police a été inculpée mardi pour avoir « fabriqué » des accusations à l’encontre d’un acteur un temps accusé d’avoir « collaboré » avec Israël, pays avec lequel le Liban est toujours techniquement en guerre, a indiqué une source judiciaire à l’AFP.

La colonelle Suzanne El-Hajj, ex-directrice du bureau de lutte contre la cybercriminalité au sein des forces de sécurité libanaises, a été inculpée par un tribunal militaire sur l’accusation d’avoir « fabriqué l’affaire de collaboration avec Israël de l’acteur Ziad Itani« , a dit la source judiciaire.

Elle est aussi poursuivie pour le « piratage de sites internet » et « invention de crimes ».

Mme Hajj avait été arrêtée le 2 mars, sur la base de soupçons de fabrication de fausses conversations entre M. Itani et une femme israélienne.

Placée en détention provisoire et démise de ses fonctions, l’ex-responsable de la police a été remise en liberté conditionnelle mardi: elle devra se présenter pour chaque audience devant le tribunal militaire, a indiqué la source judiciaire.

Le dramaturge et acteur libanais Ziad Itani, connu pour une série de pièces comiques sur la vie beyrouthine et âgé d’une quarantaine d’années, avait été arrêté en novembre pour avoir « collaboré et communiqué » avec l’Etat hébreu.

La Sûreté générale libanaise avait alors assuré que l’acteur aurait eu « pour mission de surveiller un groupe d’hommes politiques de haut niveau (…) et d’obtenir des détails sur leur vie et leur travail ».

Il avait été déféré en décembre devant la justice militaire, avant d’être innocenté et relâché en mars.

Dans des déclarations aux médias à sa sortie d’une prison au nord de Beyrouth, M. Itani avait affirmé, en sanglots et brandissant le « V » de la victoire, avoir « subi la plus grande des injustices ».

Avant de devenir acteur et auteur, Ziad Itani travaillait comme reporter pour la chaîne de télévision pro-Hezbollah Al-Mayadeen et collaborait avec différents journaux.

Depuis des années, plusieurs pays arabes boycottent Israël en raison de l’occupation par l’Etat hébreu des Territoires palestiniens.

Beyrouth applique un strict boycott des produits israéliens et interdit à ses citoyens tout contact avec des Israéliens.

La dernière guerre entre le Liban et Israël remonte à 2006. Elle avait fait près de 1.400 morts dont 1.200 côté libanais. En 1982, Israël avait envahi une partie du Liban, alors plongé dans une guerre civile meurtrière (1975-1990).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...