Liberman fustige l’ONU pour son silence face aux Palestiniens tués à Gaza et au Liban
Rechercher

Liberman fustige l’ONU pour son silence face aux Palestiniens tués à Gaza et au Liban

Le Hamas a pendu 3 "collaborateurs" présumés d'Israël ; 8 réfugiés palestiniens ont trouvé la mort dans de violents accrochages au Liban

Avigdor Liberman lors de la réunion du parti Yisrael Beytenu à la Knesset, le 4 mai 2015. (Crédit : Miriam Alster / Flash90)
Avigdor Liberman lors de la réunion du parti Yisrael Beytenu à la Knesset, le 4 mai 2015. (Crédit : Miriam Alster / Flash90)

Le ministre de la Défense, Avigdor Liberman, châtie l’envoyé de l’ONU au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, pour ne pas avoir commenté les récentes exécutions de Palestiniens au Liban et à Gaza, statuant que cela montrait l’hypocrisie et le double standard du monde contre Israël.

La semaine dernière, cinq personnes ont été tuées dans des affrontements au camp de réfugiés d’Ain al-Hilweh au Liban. Trois Palestiniens ont également été pendus à mort par le Hamas à Gaza pour avoir « collaboré » avec Israël.

« Le mépris de la communauté internationale pour les dizaines de personnes tuées et blessées prouve à nouveau son hypocrisie et la politique du deux poids deux mesures par laquelle le monde fonctionne, dans lequel il néglige des cas graves comme ceux-ci, alors qu’il dénonce toute action justifiée prise par Israël contre Le terrorisme », affirme Liberman, selon son bureau.

Le ministre de la Défense ajoute qu’il s’attend à ce que les exécutions et les morts de ces Palestiniens soient discutés lors d’une prochaine réunion du Conseil de sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...