Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

Liberman : l’Iran « prépare une Shoah pour nous dans les deux prochaines années »

"Israël sera attaqué dans le but de le détruire sur plusieurs fronts avec des dizaines de milliers de missiles en même temps", a prédit le président du parti Yisrael Beytenu

Le chef du parti Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman, dirigeant une réunion de sa faction, à la Knesset, à Jérusalem, le 27 mai 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le chef du parti Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman, dirigeant une réunion de sa faction, à la Knesset, à Jérusalem, le 27 mai 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La République islamique d’Iran « prépare une Shoah pour nous dans les deux prochaines années », a déclaré mercredi Avigdor Liberman, député de l’opposition, à la radio de l’armée, affirmant que Téhéran prévoit de répéter sa récente attaque de missiles du 13 avril, mais à une plus grande échelle.

« Nous sommes en présence d’un programme d’extermination iranien », a déclaré le président du parti Yisrael Beytenu, affirmant que si l’Iran est autorisé à créer un « parapluie nucléaire », il utilisera la dissuasion qu’il a obtenue pour lancer une attaque dévastatrice.

« Israël sera attaqué dans le but de le détruire sur plusieurs fronts avec des dizaines de milliers de missiles en même temps. Ils nous préparent une Shoah dans les deux prochaines années », a-t-il ajouté.

En avril dernier, l’Iran a lancé plus de 500 missiles et drones sur l’État hébreu, qui ont presque tous été abattus par Israël et ses alliés. À la suite de cette attaque, Liberman a déclaré qu’Israël n’avait pas d’autre choix que de riposter à l’Iran et qu’il devait rechercher une « coordination maximale » avec les États-Unis pour ce faire.

En janvier, il a déclaré que l’armée israélienne devait « fermer » une partie du Sud-Liban et repousser le groupe terroriste Hezbollah au nord du fleuve Litani, même si cela signifiait 50 ans d’occupation.

« Nous n’annexerons rien et nous ne construirons pas de colonies, mais nous ne libérerons le territoire que lorsqu’il y aura un gouvernement à Beyrouth qui saura comment exercer sa souveraineté », avait-il déclaré à l’époque.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.