Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Blinken et Abbas discutent des conditions de vie des Palestiniens de Cisjordanie

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le secrétaire d'État américain Antony Blinken se serrant la main avant leur rencontre dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie, le 30 novembre 2023. (Crédit : Saul Loeb/Pool/AFP)
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le secrétaire d'État américain Antony Blinken se serrant la main avant leur rencontre dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie, le 30 novembre 2023. (Crédit : Saul Loeb/Pool/AFP)

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken et le dirigeant de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas ont discuté du « besoin urgent de mesures pour améliorer la sécurité et la liberté des Palestiniens en Cisjordanie » lors de leur rencontre plus tôt dans la journée à Ramallah, a indiqué le communiqué de presse américain.

Blinken a également évoqué les efforts des États-Unis pour accélérer l’acheminement de l’aide humanitaire à Gaza et a condamné la violence des résidents d’implantations israéliens contre les Palestiniens de Cisjordanie, qui a considérablement augmenté depuis le déclenchement de la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas. Blinken a dit à Abbas que les États-Unis « continueraient d’insister pour que les responsables répondent pleinement de leurs actes », a ajouté le communiqué du Département d’État.

« Le secrétaire d’État a réaffirmé que les États-Unis restaient déterminés à faire avancer les mesures tangibles en faveur d’un État palestinien », selon le communiqué.

Selon l’agence de presse officielle de l’AP, Wafa, Abbas a insisté sur la nécessité de parvenir à un cessez-le-feu permanent à Gaza, d’épargner les civils des bombardements et d’augmenter le flux d’aide humanitaire dans la bande de Gaza.

Abbas aurait également remis à Blinken un « dossier complet documentant le crime d’occupation israélien à Gaza, et en Cisjordanie, y compris à Jérusalem ». Il a exhorté Blinken à faire pression sur le gouvernement israélien pour qu’il mette fin aux « mesures répressives » qui auraient été adoptées à l’encontre des prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes, et pour qu’il mette fin à l’expulsion des Palestiniens en Cisjordanie, en particulier dans la vallée du Jourdain.

Abbas a répété l’engagement des dirigeants palestiniens à assumer la responsabilité de la population de Gaza, insistant sur le fait que l’enclave côtière relevait de la juridiction de « l’État de Palestine ». Il a également appelé à la création d’un État palestinien en Cisjordanie, à Jérusalem-Est et à Gaza, ainsi qu’à une adhésion pleine et entière à l’ONU.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.