L’œil d’un guide touristique devenu photographe sur les sites d’Israël
Rechercher

L’œil d’un guide touristique devenu photographe sur les sites d’Israël

Moshé Gold expose sa vision d'Israël dans "From the Beginning", à la cinémathèque de Jérusalem

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

  • Un arbre isolé photographié d'en haut par Moshe Gold, dont la première exposition de photographies a été inaugurée le 3 juin 2021 à la cinémathèque de Jérusalem (avec la permission de Moshe Gold).
    Un arbre isolé photographié d'en haut par Moshe Gold, dont la première exposition de photographies a été inaugurée le 3 juin 2021 à la cinémathèque de Jérusalem (avec la permission de Moshe Gold).
  • Une promenade sur la mer Morte par Moshe Gold, dont la première exposition de photographies a eu lieu le 3 juin 2021 à la cinémathèque de Jérusalem (avec l'aimable autorisation de Moshe Gold).
    Une promenade sur la mer Morte par Moshe Gold, dont la première exposition de photographies a eu lieu le 3 juin 2021 à la cinémathèque de Jérusalem (avec l'aimable autorisation de Moshe Gold).
  • Le photographe Moshe Gold a dû résister à l'envie d'exposer trop de photos d'oiseaux lors de sa première exposition de photographies qui a ouvert ses portes le 3 juin 2021 à la Cinémathèque de Jérusalem (avec l'aimable autorisation de Moshe Gold).
    Le photographe Moshe Gold a dû résister à l'envie d'exposer trop de photos d'oiseaux lors de sa première exposition de photographies qui a ouvert ses portes le 3 juin 2021 à la Cinémathèque de Jérusalem (avec l'aimable autorisation de Moshe Gold).
  • Un ciel plein d'étoiles à Mitzpe Ramon, par Moshe Gold, dont la première exposition de photographies a été inaugurée le 3 juin 2021 à la Cinémathèque de Jérusalem (avec l'aimable autorisation de Moshe Gold).
    Un ciel plein d'étoiles à Mitzpe Ramon, par Moshe Gold, dont la première exposition de photographies a été inaugurée le 3 juin 2021 à la Cinémathèque de Jérusalem (avec l'aimable autorisation de Moshe Gold).
  • Un nageur photographié d'en haut par Moshe Gold, dont la première exposition de photographies a débuté le 3 juin 2021 à la Cinémathèque de Jérusalem (avec l'aimable autorisation de Moshe Gold).
    Un nageur photographié d'en haut par Moshe Gold, dont la première exposition de photographies a débuté le 3 juin 2021 à la Cinémathèque de Jérusalem (avec l'aimable autorisation de Moshe Gold).

Il y a un spectre de teintes et de vues dans « From The Beginning », une première exposition de photographies du nouveau venu Moshe Gold à la cinémathèque de Jérusalem.

L’exposition de 14 photographies, qui a débuté le 3 juin et se poursuivra jusqu’au 23 juin, est issue de la collection de photos prises par le guide touristique dans la nature à travers Israël, principalement l’année dernière, lorsqu’il a eu le temps de faire encore plus de randonnées que d’habitude.

Les photos représentent des sites en Israël, de la mer de Galilée et de la mer Morte aux falaises d’Akko, en passant par un célèbre arbre isolé dans les badlands de Ruchama, dans le sud, et le ciel étoilé de Mitzpe Ramon.

Chaque photo est centrée par un point focal, qu’il s’agisse d’un homme assis sur une chaise au bord de la mer de Galilée, d’une toile d’araignée fantastique prise par des gouttes de pluie ou de surfeurs attrapant quelques vagues dans la mer Méditerranée.

« Les moments n’arrivent pas par hasard, il faut parfois les chercher », a déclaré Moshe Gold. « Chaque photo est un moment, c’est une histoire ».

Il y a des photos superposées par la lumière, prises à différents moments de la journée, dit Gold. Bien que toutes les photos aient été prises en Israël, elles englobent des moments que tout le monde n’a pas forcément l’occasion de voir.

« Je regarde les interactions », a-t-il déclaré. « C’est ennuyeux pour moi de regarder simplement la nature, j’aime voir ce qui se passe autour d’un endroit particulier ».

Il y a donc des photographies où l’image est ombragée par le brouillard qui roule au lever du soleil, contient des contrastes de champs verts avec des ciels bleus, ou offre une vue de drone de la mer avec une teinte vert émeraude.

« Vous rentrez chez vous et vous découvrez ce trésor lorsque vous regardez la photo après coup », a déclaré M. Gold.

Le guide touristique Moshe Gold et sa vie parallèle de photographe, présentée ici dans une nouvelle exposition à la Cinémathèque de Jérusalem, du 3 au 23 juin 2021 (avec l’aimable autorisation de Moshe Gold).

Il y a quelque chose de particulièrement approprié dans la combinaison du métier de guide touristique et de photographe, dit Gold, bien qu’il ne photographie généralement rien lorsqu’il guide un groupe.

« J’ai fait de la randonnée toute ma vie », a déclaré Gold, un guide certifié par le ministère du Tourisme. « Mais j’ai toujours eu un appareil-photo entre les mains ».

Il n’a jamais prévu d’exposer ses photos, mais les 18 mois de pandémie ont annulé tout son travail, et lui ont offert de manière inattendue des opportunités qu’il n’avait pas prévues.

Gold et sa femme, Vered Noa Lipschitz Gold, se sont mariés pendant le coronavirus, et elle l’a poussé à travailler à la compilation de l’exposition.

D’autres changements sont intervenus cette année, notamment les visites Zoom et les voyages photographiques de Gold, qui propose des visites de la Vieille Ville de Jérusalem aux familles qui célèbrent leurs événements et les photographie en chemin.

L’exposition a été intitulée comme ça pour marquer les 18 mois de la vie de Gold, quand il a dû repartir de zéro – dans son travail, sa vie professionnelle et avec sa photographie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...