Lutte contre l’antisémitisme: G. Brown rejoint le Mouvement travailliste juif
Rechercher

Lutte contre l’antisémitisme: G. Brown rejoint le Mouvement travailliste juif

L'ex-Premier ministre britannique, qui appelle ses collègues à agir, affirme que le Labour a "laissé tomber les Juifs"

Gordon Brown dans une vidéo visant à encourager des membres du parti Travailliste britannique à lutter contre l'antisémitisme. (Capture d'écran)
Gordon Brown dans une vidéo visant à encourager des membres du parti Travailliste britannique à lutter contre l'antisémitisme. (Capture d'écran)

Gordon Brown, l’ancien Premier ministre du Royaume-Uni, a rejoint le Mouvement travailliste juif (JLM) en tant que membre affilié, afin de combattre l’antisémitisme croissant au sein du parti d’opposition britannique, a-t-il déclaré dans une vidéo publiée en ligne lundi.

Dans la vidéo, Brown, déambulant autour de Street Station à Liverpool, où 169 enfants juifs ont débarqué du Kindertransporte pendant la Deuxième guerre mondiale, parle avec verve « des promesses que nous avons faites à la communauté juive après les horreurs indicibles de la Shoah : que vous ne serez plus jamais seuls ».

« Pourtant, au cours des deux dernières années, le parti Travailliste a laissé tomber la communauté juive et s’est lui-même laissé tomber », déclare Brown qui avait dirigé le parti dans le passé.

La formation « ne devrait jamais autoriser qu’une critique légitime – que je partage – de l’actuel gouvernement israélien serve de couverture pour diaboliser l’ensemble du peuple juif », ajoute-t-il en fixant la caméra.

Les affaires d’antisémitisme se sont multipliées depuis que Jeremy Corbyn a pris la tête du parti d’opposition en 2015. Dans une étude publiée l’année dernière, 84 % des Juifs britanniques ont exprimé des préoccupations concernant l’antisémitisme dans la vie politique. Neuf élus travaillistes ont quitté le parti le mois dernier à cause de ce qu’ils ont affirmé être son incapacité à traiter le problème de la haine anti-juive manifestée par certains de ses militants et responsables politiques.

La vidéo de Brown a été publiée par un groupe militant pour la tolérance appelé L’espoir et non la haine. Dans la vidéo, l’ancien Premier ministre insiste sur le fait qu’aucune forme d’intolérance n’est acceptable.

« Traiter l’antisémitisme et le racisme, lutter pour l’égalité n’est pas une forme de diversion, pas une forme de distraction vis-à-vis de notre objectif en tant que mouvement », affirme-t-il. « C’est notre but en tant que parti. Pas de si, pas de mais, pas de réserves, pas d’avertissements ».

Brown invite ses collègues à le rejoindre en tant que membres affiliés au JLM, un groupe politique dont le but est de « soutenir le mouvement travailliste dans les meilleures traditions d’un activisme juif travailliste fier », selon son site internet.

Les membres affiliés ne peuvent pas voter aux élections travaillistes, mais ils peuvent participer aux événements et participer aux campagnes.

Le JLM, qui est affilié au parti travailliste depuis 1920, doit se prononcer pour savoir s’il va rester affilié au parti lors de sa réunion générale annuelle, a annoncé le Jewish Chronicle.

JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...