Manifestations anti-Pence à Bethléem et à Naplouse
Rechercher

Manifestations anti-Pence à Bethléem et à Naplouse

Une douzaine de manifestants tenaient des pancartes où était écrit "Pence, retourne chez toi" et ont mis le feu à des affiches à l'effigie du vice-président

Des Palestiniens manifestent contre la visite du vice-président américain Mike Pence aux abords de l'église d ela nativité dans la ville de Bethléem, en Cisjordanie, le 21 janvier 2018 (Crédit : Wisam Hashlamoun/Flash90)
Des Palestiniens manifestent contre la visite du vice-président américain Mike Pence aux abords de l'église d ela nativité dans la ville de Bethléem, en Cisjordanie, le 21 janvier 2018 (Crédit : Wisam Hashlamoun/Flash90)

Plusieurs manifestants palestiniens ont incendié une photo du vice-président américain Mike Pence dimanche soir lors d’un petit rassemblement à Bethléem, en Cisjordanie, pour protester contre son arrivée en Israël.

Les manifestants, qui auraient été une douzaine, se sont réunis sur la place Manger de Bethléem aux abords de l’église de la Nativité pour exprimer leur colère face à la visite de quarante-huit heures de ce chrétien évangélique au sein de l’Etat juif. Ce déplacement, qui entre dans le cadre d’une tournée plus large dans les pays moyen-orientaux, intervient dans un contexte de colère palestinienne après la reconnaissance par le président américain Donald Trump de Jérusalem en tant que capitale israélienne.

Tenant des pancartes où était écrit « Pence, tu profanes notre terre », ou encore « Pence, retourne chez toi », les manifestants ont également mis le feu à une grande image à l’effigie du vice-président, poussant des cris de joie et brandissant des drapeaux israéliens alors que la photo se consumait sur le sol.

Des Palestiniens manifestent contre la visite du vice-président américain Mike Pence aux abords de l’église de la nativité dans la ville de Bethléem, en Cisjordanie, le 21 janvier 2018 (Crédit : Wisam Hashlamoun/Flash90)

Des dizaines de Palestiniens ont manifesté à Naplouse lundi, en fin d’après-midi.

Ils ont scandé des slogans condamnant le président américain Donald Trump et piétiné des affiches de Mike Pence.

Plus tôt dans la journée, le Fatah, faction de l’Autorité palestinienne, a appelé à une grève générale demain, pour protester contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par Trump.

Pence et son épouse Karen sont arrivés à l’aéroport Ben Gurion dimanche. Le voyage du vice-président comprenait initialement une visite à Bethléem mais l’Autorité palestinienne boycottant sa venue, son escale en Cisjordanie a été annulée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...